Santé : Le personnel de l’OMS bureau du Togo adhère aux 5 valeurs de l’Organisation



Le personnel du Bureau de la Représentation de l’OMS au Togo a réaffirmé individuellement et collectivement  son engagement ce mercredi à incarner les 5 valeurs issues de la charte des valeurs de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). C’était au cours d’une cérémonie de signature qui s’est déroulée hier après midi au siège de l’Organisation en présence de la Représentante de l’OMS au Togo, Dr  Diallo Fatoumatou Binta, du Secrétaire général du ministère de la santé et des aînés de l’Organisation admis à la retraite.


Intitulée « Nos valeurs, Notre ADN », cette Charte des valeurs de l’OMS, souligne qu’en tant qu’autorité directrice et coordonnatrice en matière de santé internationale au sein du système des Nations Unies, l’OMS adhère aux valeurs fondamentales de l’Organisation des Nations Unies que sont l’intégrité, le professionnalisme et le respect de la diversité. Les valeurs du personnel de l’OMS reprennent en outre les principes des droits humains, de l’universalité et de l’équité énoncés dans la Constitution de l’OMS, ainsi que les normes éthiques de l’Organisation. Elles s’inspirent de « la vision de l’Organisation d’un monde dans lequel tous les peuples atteignent le niveau de santé le plus élevé possible et de notre mission consistant à promouvoir la santé, à préserver la sécurité mondiale et à servir les personnes vulnérables en ayant un impact mesurable sur les populations au niveau des pays. Nous nous engageons individuellement et collectivement à incarner ces valeurs ».


Portant sur cinq points, cette Charte appelle le personnel  à  servir la santé publique en toutes circonstances, les professionnels visant l'excellence dans le domaine de la santé, des personnes intègres, des collègues et des partenaires œuvrant en collaboration et des personnes soucieuses des autres.

Pour la Représentante de l’OMS au Togo, « ces valeurs tout personnel de l’OMS doit les avoir et ceci on l’a depuis mais on l’a réitéré à quelques amis à travers ce qu’on a appelé l’agenda de transformation, c'est-à-dire que nous avons vu qu’au fil des années, nous devons évoluer et il y a eu changement de personnel et donc toute personne qui rentre on doit lui rappeler ces valeurs ».


Il a convié le personnel de santé dans ce pays « à faire tout pour que la population ait accès à la santé sans discrimination, sans réfléchir à l’origine ou au niveau social des individus », a insisté Dr DIALLO.



Francine DZIDULA

E-Mail : togoscoop@gmail.com



Enregistrer un commentaire

0 Commentaires