Le village d’enfants SOS reconnaissant à ses donateurs




Les festivités marquant le jubilé d’émeraude de SOS village d’enfants  Togo ont connu leur épilogue ce samedi. C’était au cours d’une soirée de remerciement aux donateurs.


Le village d’enfants ne pourra pas tenir durant 40 ans au Togo s’il n’y avait pas ces âmes gentilles et charitables  parfois anonymes qui ont soutenu à bout de bras l’initiative qui vise à donner une chaleur humaine aux enfants abandonnés. C’est pour marquer sa reconnaissance à toutes ces personnes physiques ou morales que SOS Village d’enfants Togo a organisé une soirée de reconnaissance à leur intention. Plusieurs personnalités parmi lesquelles Isabelle MORET, Directrice générale de SOS France, ont pris par à la soirée. 


La Directrice de SOS Village d’enfant Togo, Mme Essohouna BAKOUSSAM MANZI-NIKA, s’est réjouit des actions menées au Togo en 40 ans par son organisation. « Si le Village d’enfant n’existe pas, nous ne savons pas ce que seront devenus ces enfants car certains sont abandonnés, d’autres sont des orphelins. Mais aujourd’hui grâce à nous, on trouve parmi eux des directeurs de société, des universitaires… C’est un travail colossale que nous avons abattu  », a indiqué Mme Essohouna BAKOUSSAM MANZI-NIKA.



La directrice a rappelé que le Village d’enfant ne vit que de don à l’international et sur le plan national. Ce qui justifie cette soirée de reconnaissance à l’endroit des donateurs. 


« Nous avons organisé cette soirée en signe de reconnaissance envers ses donateurs qui soutiennent nos actions. Certains donateurs sont réguliers, d’autres viennent par moment suivant leurs ressources. Nos défis sont énormes et nous avons besoin de toutes ces ressources. Donc nous envisageons aller vers d’autres personnes », a encore laissé entendre Essohouna BAKOUSSAM MANZI-NIKA.


Pour la Directrice de SOS Village d’enfant, les défis qui attendent son organisation restent énormes. « Ces défis concernent l’éducation, la santé, le renforcement de la qualité de vies dans les familles. Faire en sorte que les familles aient les moyens nécessaires pour la prise en charge des enfants. Il faut aussi que les familles deviennent conscientes de la nécessité que les enfants résident en famille. C’est un grand défi», note-t-elle.  



Pour ce faire, elle sollicite l’accompagnement de tous sans oublier le gouvernement car la tâche est immense et c’est ensemble que nous pouvons l’accomplir, a-t-elle plaidé. Ce qui justifie cette soirée pour que les donateurs comprennent qu’ils ne sont pas oubliés et qu’ils soient les relais auprès d’autres personnes. 


Mme Isabelle MORET, dont l’organisation entretient d’excellente relation avec SOS Village d’enfants du Togo de près quatre décennies, n’a pas caché sa satisfaction.


« Les enfants sont l’avenir d’une nation. Et c’est ce qui permet à un pays de grandir et de se développer », a souligné Mme MORET avant d’insister sur les relations qui lient  SOS France et SOS Togo « Nous travaillons ensemble depuis 1980. Ce partenariat s’est renforcé petit à petit dans la durée. SOS France a participé au financement de la rénovation de SOS villages d’enfants en 2012 et depuis nous soutenons de plus en plus l’association togolaise financièrement. Pour faire fonctionner les villages SOS, il faut pas mal d’argent. Notre partenariat est basé aussi sur les échanges », a-t-elle lancé.


 Au Togo, en 40 ans, SOS village d’enfant dispose de 39 familles qui accueillent plus de 400 enfants et plus de 1401 enfants dans les communautés au sein des familles vulnérables. Ces enfants sont encadrés par plus de 244 agents d’encadrement  pluridisciplinaire composés de psychologue, de sociologues, d’assistantes sociales, de gestionnaires, des financiers…



Clarisse AFANOU


Tél : (00228) 99 56 57 88

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires