Atakpamé : Session d'information et de sensibilisation sur le Registre Social Unique (RSU)



Qui est pauvre ? Et qui ne l'est pas ? Entre deux personnes qui est plus nécessiteuse? Comment le détermine-t-on ? Telles sont les questions auxquelles l'on est souvent confronté dans le ciblage des bénéficiaires des interventions sociales. Dans le cas du projet “Appui à la mise en place d'un système de filets sociaux” (FSB), et même du projet d'opportunités d'Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV), tous exécutés par l'Agence nationale d'appui au développement à la base (ANADEB), une expérience de ciblage a été faite. Elle a permis d'identifier les ménages devant bénéficier des transferts monétaires, les communautés devant bénéficier des infrastructures de base, et les jeunes devant participer aux travaux à haute intensité de main-d'œuvre (THIMO), aux formations et ceux devant recevoir les subventions pour développer des activités génératrices de revenus. Sur d'autres projets, les acteurs sont souvent contraints de faire le même exercice de ciblage auprès des mêmes populations d'où il est nécessaire pour le Togo de se doter d'un mécanisme exhaustif et harmonisé d'identification des groupes vulnérables ou pauvres. Le gouvernement avec l'appui de la Banque Mondiale, se donne les moyens à travers la composante “Appui à la mise en place d'un système de filets sociaux” du projet FSB, de disposer de cet outil essentiel en vue de rendre ses politiques sociales plus efficaces. 



La tournée d'information et de sensibilisation nationale initiée par l'ANADEB, conformément à sa feuille de route de la mise en œuvre du projet Filets sociaux et services de base dont la deuxième session s'était tenue à Atakpamé ce 10 décembre, a permis de mettre le préfet du chef-lieu de la région, des élus locaux et directeurs des services étatiques déconcentrés, au parfum de l'importance du Registre Social Unique. Le RSU est un système d'informations composé d'une base de données recueillant les profils et les caractéristiques socio-économiques et démographiques des ménages d'un état, sa mise en place et son fonctionnement sont une préoccupation multisectorielle. Il aide l'État à définir et adopter une politique sociale plus cohérente et efficace ciblée sur les ménages les plus pauvres, à éviter la dispersion des investissements en réduisant au maximum les risques de doublons et à réduire les coûts d'opérations des programmes de développement. Le RSU couvre 150 cantons (pour le moment), répartis sur l'étendue du territoire togolais et permettra de faciliter le travail des entités sociales en ciblant les bénéficiaires potentiels des programmes de protection sociale.

Jean-Marc E.
E-Mail : togoscoop@gmail.com
Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires