La LTDH édicte un guide sur les droits de l’Homme


La Ligue togolaise des droits de l’Homme (LTDH) a présenté hier lundi à Lomé, le guide citoyen des droits de l’Homme. C’est devant une assistance majoritairement constituée d’étudiants de l’Université de Lomé que le document réalisé avec le concours du National endowment for democracracy (NED) a été présenté.

Les droits de l’Homme sont comme une sorte d’armure : ils protègent les citoyens contre les abus et les violations, dictent les conduites à tenir, indiquent également les personnes à saisir en cas de violations. Mais pour une juste il faut que les droits de l’Homme soient vulgarisés et connus des citoyens. C’est à cet exercice que répond l’édiction du guide citoyen des droits de l’Homme de la LTDH.

Pour cette première édition, le livret qui prend en compte les violations des droits de l’Homme mais met beaucoup plus l’accent sur le comportement des agents de l’Etat (forces de l’ordre) en face de la violence mais aussi édicte des conseils pratique aux citoyens sur comment se comporter vis-à-vis des forces de sécurité qui font leur travail pour éviter la violence et assurer la sécurité des citoyens. 


« Nous sommes partie du constat selon lequel la plupart des violences qui arrivent dans notre pays sont dues à des malentendus, à l’ignorance des droits et devoirs de chaque partie. Nous avons estimé qu’il va falloir faire un document simple, facile à comprendre et qui permettra à chaque citoyen lorsqu’il se trouvera face à une situation de violence d’adopter un comportement responsable et digne pour éviter des cas de violence », a déclaré le président de la LTDH, Me Celestin AGBOGAN.

Pratique, et facile à comprendre, ce guide qui fait recours à la caricature sera vulgarisé dans d’autres villes du pays et au cours des émissions radiodiffusées selon les organisateurs.  

Kévin SEDJA, étudiant à l’Université de Lomé, participant à cette présentation, « ce guide est un document très instructif, surtout en matière des relations entre forces de l’ordre et civil, qui étaient souvent voilées, que les gens ignorent, mais à partir de ce document la majorité pourra identifier les bonnes pratiques pour éviter ainsi la violence ». Sa camarade Gwladys KPOGO de la FASEG aborde dans le même sens. Elle a tenu avant tout à « remercier la LTDH qui a pris l’initiative d’organiser cette rencontre qui nous a mis au parfum de certains aspects des droits de l’Homme notamment les relations entre les forces de sécurité et la population civile pour éviter les violences, parce avant cette rencontre il y a beaucoup de choses qu’on ignorait ». Et de poursuivre : « Nous avons beaucoup apprécié et pour la prochaine fois, nous allons inviter d’autres camarades à y participer. Personnellement j’ai appris quelle attitude adopter en cas de violation de mes droits », a-t-elle souligné.


Notons que c’est la première fois que la LTDH publie un guide sur les droits de l’Homme sur la violence. A terme, d’autres séries prendront en compte les droits à l’éducation, aux actions citoyennes et aux libertés fondamentales.

Notons que la LTDH est l’une première organisation de défense des droits de l’Homme au Togo. Elle est créée en le 20 juillet 1990.


Clarisse AFANOU
E-Mail : togoscoop@gmail.com
Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop

Publier un commentaire

0 Commentaires