MO5 appel à revenir aux fondamentaux qui ont animé les insurrections populaires du 5 Octobre 1990 et du 19 Août 2017



Alors que les leaders de l’opposition sont en ordre de bataille pour l’élection présidentielle prévue dans moins de trois mois, le Mouvement patriotique du 05 octobre, un mouvement de jeunes, fer de lance de la contestation du régime en place au début des années, a fait entendre sa voix. Dans une déclaration rendue publique ce dimanche, le Mouvement tire la sonnette d’alarme sur ce scrutin qui se prépare et qui n’augure rien de bon pour le peuple. Et demande aux leaders de l’opposition de revenir aux fondamentaux des insurrections populaires du 05 octobre 1990 et du 19 août 2017 qui de chasser le régime dictatorial militaro clanique actuel et tout son appareil qui régente le Togo depuis plus de cinq décennies.

Pour y parvenir Eloi KOUSSAWO préconise quatre voies.

Lire l’intégralité de la déclaration du Mouvement

Mouvement patriotique du 5 Octobre MO5 – TOGO APPEL À TOUS LES PATRIOTES TOGOLAIS
Depuis ce jour où elle a décidé de « suspendre » les manifestations populaires, l’opposition s’est tiré une balle dans le pied. Elle semble avoir tourné le dos à la volonté populaire de dégager Faure GNASSINGBE en établissant un rapport de force.
Les choses sont allées en se dégradant, comme on pouvait le prévoir. Il ne pouvait en être autrement.
Et la voie unilatérale suivie et revendiquée fut et reste celle de la participation aux élections pour « gagner » !
Dans cette logique et dans ces conditions, il est normal qu’aujourd’hui, nous assistions au triste spectacle de la course effrénée à l’élection présidentielle de 2020, de candidats de tout poil, plus soucieux de se (re)faire une place politique ou une santé financière que de battre en réalité le candidat du régime RPT-UNIR, Faure GNASSINGBE ou son remplaçant du système: chacun veut d’abord participer, à tout prix, fût-il aux conditions de la dictature militaro-clanique en place depuis plus de cinq décennies, quitte à se voir décerner les scores issus des fraudes. Et pour ce faire, ils se mettent simplement sur les rails de la ligne erronée et antipopulaire de la « participation aux élections pour vaincre la dictature ». Est-ce bien raisonnable ? L’essentiel est-il de participer ? La dernière tournée de la CEDEAO et de l’ONU est un autre engrenage dans ce traquenard qui vise à piéger l’opposition togolaise, traquenard où tout est joué d’avance et les résultats connus avant la compétition.
Mais la voix et la colère du peuple togolais montent à raison. Le peuple n’a aucune confiance dans ces parodies d’élections qui tournent le dos aux réformes nécessaires. Force est de constater que certaines chimères de candidature unique ou multiple commencent à passer au second plan au bénéfice des propositions de revenir « à la rue » et « aux réformes sinon rien ».
Il faut s’en féliciter ! Mais est-ce encore des paroles en l’air ? Les patriotes véritables doivent en effet revenir aux fondamentaux qui ont animé les insurrections populaires du 5 Octobre 1990 et du 19 Août 2017 !
Car l’objectif des luttes du peuple togolais est de chasser le régime dictatorial militaro clanique actuel et tout son appareil, et de changer de régime politique. La lutte pour l’alternance ne doit pas épouser et nourrir le doux rêve fou et permanent de certains de prendre le fauteuil de Faure GNASSINGBE en 2020…ou en 2025; elle implique non pas de s’insérer dans les mailles de la dictature pour l’accompagner et la cautionner (dans SES gouvernements ou SES élections frauduleuses) mais de tout mettre en œuvre pour l’abattre et préparer l’avènement d’un régime nouveau qui offrira à chacun les meilleures conditions de vie, de citoyen, de candidature, de vote, etc. Le Mouvement patriotique du 5 Octobre (MO5) LANCE DONC UN APPEL AUX PATRIOTES ET AUX DEMOCRATES SINCERES pour : – qu’ils abandonnent dès à présent leurs tentatives de pré-campagne présidentielle ;
– au contraire sensibiliser et organiser les populations vers les manifestations et protestations massives à travers tout le pays et à l’étranger, rassembler toutes les couches sociales, travailleurs des villes et des campagnes, jeunes et étudiants, chômeurs, soldats, gendarmes, policiers, hommes et femmes afin de paralyser et acculer le régime de la dictature en faveur de la démocratie; – en finir avec l’oligarchie militaro clanique et tous ses démembrements que sont ce gouvernement, l’Assemblée, la Cour Constitutionnelle, la CENI, etc.
– mettre en place un organe de TRANSITION, lequel dirigera notre pays pour une période donnée avec pour mission principale de proposer une refonte de nos institutions et de préparer les conditions et la réalisation d’un vote sincère et démocratique pour le bien-être du peuple togolais.
À BAS LE REGIME RPT-UNIR ! Faure GNASSINGBE ET SA CLIQUE DEHORS ! PAR LA LUTTE LE PEUPLE VAINCRA !
Lomé, le 1/12/2019 Le Coordinateur Général du MO5 Eloi KOUSSAWO

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires