Nathalie Yamb expulsée de Côte d’Ivoire sous escorte policière



Le président du parti Lider, Mamadou Koulibaly, a confirmé l'expulsion de celle qui avait multiplié ces derniers jours les attaques contre la gouvernance politique et économique en Côte d'Ivoire. 

" Ils l'ont mis dans l'avion pour Zurich avec un changement à Paris. On lui reproche une activité incompatible avec l'intérêt de l'Etat" a précisé Mamadou Koulibaly à l'Agence France Presse.

Selon l'arrêté d'expulsion du ministre de l'intérieur, Nathalie Yamb est accusée de "mener des activités incompatibles avec l'intérêt national". 

« Sous escorte policière et sans son avocat, Nathalie Yamb, est conduite à l’aéroport pour y être expulsée. Certains cadres du parti et militants sont également en route pour l’aéroport », annonce Lider, dans une brève note d’informations. 

La conseillère exécutive de Mamadou Koulibaly a confirmé son expulsion en publiant sur les réseaux sociaux des images dans l'avion qui l'a ramenait en Suisse.

Après avoir été interrogée par les services de sécurité ivoiriens, Nathalie Yamb (d’origine camerounaise et qui a la nationalité Suisse) est conduite à l’aéroport en vue de son expulsion de la Côte d’Ivoire. Convoquée le vendredi 29 novembre 2019, c’est finalement ce lundi 02 décembre que la Conseillère de Mamadou Koulibaly s’est rendue à la préfecture de police d’Abidjan accompagné de ses avocats, des cadres et militants de son parti. 

Après une longue audition, la décision d’expulsion lui a été notifiée, a indiqué le responsable de la communication de Lider. « C’est décidé, la Conseillère Exécutive de Mamadou Koulibaly sera expulsée de la Côte d’Ivoire. Elle est toujours à la Préfecture de Police. Le Procès verbal a été établi et l’arrêté d’expulsion du ministre de l’intérieur disponible sous peu », lisait-on plus tôt sur la page Facebook du parti. 

Au cours des derniers mois, elle avait violemment critiqué Alassane Ouattara, le président du RHDP et sa gouvernance. La conseillère de Mamadou Koulibaly est connue pour quelqu’un qui n’a pas sa langue dans la poche. Récemment, elle s’était fait remarquer lors du sommet Russie-Afrique qui s’est tenu les 23 et 24 octobre 2019 à Sotchi. A cette rencontre elle avait porté de vives critiques contre le Franc CFA et la France. 

« Nathalie est de double nationalité. Suisse par sa mère et camerounaise par son père. Elle est en Côte d’Ivoire depuis de longues années et a travaillé comme professionnelle, responsable directeur des ressources humaines chez MTN Abidjan Côte d’Ivoire et MTN Afrique de l’ouest.

« Avant de s’arrêter de travailler et de s’investir pleinement dans cette lutte que nous menons pour une nouvelle Afrique d’émancipation de ces peuples, de tout ce qui peut être contrainte, antidémocratique, le joug colonial ou néocolonial. Et c’est à ça qu’elle est en Côte d’Ivoire. Son combat ne s’arrête pas à la Côte d’Ivoire mais s’étend sur toute l’Afrique. 

Et sur le francs CFA et la démocratie, les droits de l’homme et pour les bases militaires qu’on a de plus en plus du mal à accepter », avait déclaré un peu plus tôt, Mamadou Koulibaly, le fondateur de Lider et candidat déclaré à la présidentielle de 2020. 

De nationalité suisse et camerounaise, Nathalie Yamb est aussi accusée par les autorités de mener des activités politiques subversives que lui interdit son statut d'étrangère. 

"Rien n'interdit à un étranger de faire de la politique. Il est simplement interdit d'être président d'une formation politique", a réagi Mamadou Koulibaly rappelant que Mme Yamb était installée en Côte d'Ivoire depuis de nombreuses années.

Togoscoop avec Afriksoir
E-Mail : togoscoop@gmail.com
Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires