Présidentielle 2020 : Le MJU de Wawa porte son choix sur Faure GNASSINGBÉ


En prélude à la présidentielle du 22 février 2020, la jeunesse de la préfecture de Wawa a porté son choix sur Faure GNASSINGBÉ en tant que candidat de l'Union pour la République (UNIR). Ce choix a été fait ce samedi 21 décembre 2019 au travers d'un grand meeting organisé au Collège d'Enseignement Général de Badou ville par le Mouvement des Jeunes Unir (MJU).

Au cours du meeting, les militantes et militants de UNIR, venus des différents cantons de la préfecture de Wawa, ont clairement désigné le chef de l'État Faure GNASSINGBÉ en tant que candidat de leur parti politique en vue de la présidentielle de 2020. "Faure GNASSINGBÉ est notre candidat naturel à l'élection présidentielle du 22 février 2020", ont-ils scandé.

Plusieurs cadres de la préfecture de Wawa au rang desquels l'ancien ministre Fiatuwo SESSEGNO ont pris part à ce grand meeting. Tour à tour, les uns et les autres ont invité les militantes et militants de UNIR Wawa singulièrement à rester mobilisés derrière Faure GNASSINGBÉ lors de la présidentielle de 2020.

Au terme de la rencontre, le président du Bureau Exécutif du MJU, Noël DE POUKN, a laissé entendre que les militantes et militants de UNIR Wawa ont remercié le président Faure GNASSINGBÉ de toutes ses réalisations dans leur préfecture. "Les militants ont reconnu et apprécié à sa juste valeur la politique de développement du président Faure dans leur préfecture. Ils attendent davantage de lui raison pour laquelle ils l'ont non seulement choisi comme leur candidat à la présidentielle du 22 février 2020 mais aussi et surtout entendent lui accorder massivement leur voix le jour du scrutin", a-t-il déclaré. Dans la foulée, il a émis le vœu que chacun cultive à son niveau l'esprit de paix qui, selon lui, est gage du développement.

Des artistes de la préfecture de Wawa et Prince Momo, venu de Lomé, ont régalé la grande foule habillée aux couleurs du parti UNIR.

Godwin AFEDO
E-Mai: togoscoop@gmail.com
Tel: (00228) 99 56 57 88

Enregistrer un commentaire

1 Commentaires

  1. ce n'est plus le congres qui va designer le candidat mais les mouvements du parti?

    RépondreSupprimer