Recomposition de la Cour constitutionnelle : Jean-Pierre FABRE inquiet de la réduction du temps imparti aux candidats



Nous l’écrivons dans notre précédente publication que la recomposition de la Cour constitutionnelle viole la Loi fondamentale du pays, nous ne croyons pas avoir vu juste. Preuve vient de nous être apportée par un des candidats déclarés à l’élection présidentielle du 22 février prochain, Jean-Pierre FABRE qui, vient de saisir l’institution en charge de l’organisation du scrutin, la CENI,  au sujet de certaines anomalies constatées dans la constitution des dossiers de candidature.

Dans un courrier en date de ce 30 décembre, et dont nous avons reçu une copie, le candidat de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Jean-Pierre Fabre, constate avec « surprise » certaines anomalies qui ne permettent pas aux candidats de remplir les conditions prévues par la loi pour le dépôt de candidature. En ligne de mire la recomposition de la Cour constitutionnelle.

A la date du 27 décembre, date du début du dépôt des candidatures, la Cour constitutionnelle qui doit légaliser la signature des candidats, désigner les trois médecins assermentés pour la délivrance du certificat médical des candidats, n’est pas encore pris fonction. 

« A l’évidence, cette situation a pour conséquence, la réduction du temps imparti aux candidats pour préparer et déposer le dossier candidature », écrit Jean-Pierre FABRE à l’endroit de la CENI.

Il a par conséquent, exhorté la CENI, en sa qualité d’organisateur de l’élection, à veiller à ce que les dispositions constitutionnelles et légales qui encadrent le processus électoral, soient scrupuleusement respectées par toutes les institutions qui sont impliquées afin que les cette élection soit transparente, équitable et crédible, souligne le courrier de FABRE.

A moins de deux mois de l’élection présidentielle, la Cour constitutionnelle, un des maillons très important de l’organisation n’a pas encore pris fonction et on ne connait pas non plus son président. Une situation qui aura des répercutions sur le temps imparti aux candidats.

Notons que près d’une vingtaine de personnes ont manifesté leur volonté de déposer leur candidature à ce scrutin.

Francine DZIDULA
E-Mail : togoscoop@gmail.com
Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop

Publier un commentaire

0 Commentaires