Atakpamé : Renforcement de capacités des jeunes de la commune Ogou 1


La loi No 2018-003 du 31 Janvier 2018 dans ses dispositions, notamment dans son chapitre III intitulé “De la participation des citoyens à la gestion des affaires locales”, fait obligation aux administrateurs des collectivités territoriales d'impliquer les citoyens/citoyennes dans le processus de planification et de gestion de leur entité et de rendre compte périodiquement de la gestion administrative et financière, en mettant l'accent sur le principe de délibération suivant les modalités d'organisation de la consultation de la base. C'est dans cette lignée des choses que se tient du 21 au 23 janvier 2020 à Atakpamé une formation regroupant une soixantaine de jeunes et femmes venus de différentes associations de jeunes et des CDQ de la commune Ogou 1. 


Pour Cyrille Ekué KOMLAN, juriste et consultant, cette formation vise à mieux outiller les participants sur la participation citoyenne pour plus d'implication de leur part dans la vie publique et contributions au développement de leur collectivité à travers les mécanismes de prise de décisions et de monitoring des politiques et actions publiques. La séance permettra à la cible d'être apte désormais à jouer son rôle dans la prise des décisions publiques relatives au budget, au Plan de Développement Communal et à l'état civil dans la commune Ogou 1. 

Ouvrant les travaux de la formation, l'Adjoint en second du Maire de Ogou 1,Yao TOYO, a remercié les partenaires pour leur appui - accompagnement, et ensuite a exhorté les participants à s'imprégner des communications afin d'assumer leur responsabilité et rôle dans ce processus de décentralisation en marche. Il a rappelé qu'ils doivent par le biais de leurs associations et organisations, proposer des programmes de développement, mettre en place des espaces de concertation et par ricochet constituer une force de critique positive d'interpellation et de proposition. Chacune de leur action doit refléter leur engagement et leur volonté à voir la commune Ogou 1 se développer car rien n'est impossible pour la jeunesse africaine dès lors qu'elle comprend son rôle et son destin, a-t-il martelé. 

Le ProDeGoL est cofinancé par le ministère fédéral Allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) et par l'Union Européenne en appuyant la mise en œuvre de la décentralisation au Togo par un appui technique au MATDCL et contribuant au renforcement des capacités des administrations communales et des services fiscaux au niveau local ainsi qu'à l'amélioration des services de l'état civil au niveau local et national.

Jean-Marc E.
E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Publier un commentaire

0 Commentaires