Dix candidats décident d’aller à des élections de la contre-vérité des urnes au Togo



Le travestissement de la démocratie et l’illégalité des actes politiques du pouvoir RPT/UNIR n’étonne plus personne au Togo. Le système mis en place repose sur le maquillage des défaites électorales en victoires de la contre-vérité des urnes, systématiquement avalisées par une grande partie de la communauté internationale. Mais il y a lieu de s’interroger sur le fait que dix (10) candidats, sains d’esprit et de corps, aient pu décider en leur « âme et conscience » et en toute connaissance de cause, de participer à ces élections de la contre-vérité des urnes, après 27 dialogues infructueux et sans le moindre succès pour obtenir la transparence des processus électoraux.

Est-ce que pour eux, la priorité consistant à gagner de l’argent en allant à ces élections de légitimation du système en place est plus importante que la vérité des urnes, seule garante de la démocratie ?

Est-ce que la priorité accordée à la fausse confrontation électorale est plus importante que la vérité des urnes ? Vraisemblablement ! Le processus électoral vicié, consiste en effet à faire croire au Peuple togolais que la présence de plusieurs candidats serait un signe de vitalité démocratique. En réalité c’est la paix des cimetières qui triomphe et l’enterrement de la démocratie qui se perpétue. Celle-ci est assortie du triste spectacle des palabres stériles lors des interminables et prévisibles contestations de la phase post-électorale, avec une Cour Constitutionnelle qui ne dit jamais le droit, et un pouvoir trop heureux de s’en tirer à bon compte, en distribuant des faveurs et en intégrant ceux qui ont contribué à avaliser le processus à une démocratie conviviale du partage du gâteau et du pouvoir.

Mais la priorité de ces fossoyeurs de la démocratie peut-elle se confondre avec celle de la majorité du peuple togolais ? La réponse est assurément non ! Mais quelle est la priorité collective du Peuple togolais ? La Paix dans l’impunité et la contre-vérité des urnes ? Pour le moment, hélas, c’est vers cela que ce Peuple tendrait en acceptant de suivre les 10 candidats comme des moutons de Panurge. Aussi la question est de savoir si chaque Togolais et chaque Togolaise pris individuellement accepte d’être mené à des élections de contre-vérités des urnes comme un mouton ?

A moins que le peuple togolais ne décide une nouvelle fois de réagir et de recourir à la désobéissance civile,

Source : cvu-togo
E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop



Enregistrer un commentaire

0 Commentaires