OURO-DJIKPA Tchatikpi : L’heure du déballage viendra



L’ex conseiller spécial de Tikpi ATCHADAM, le président du parti national panafricain (PNP), OURO-DJIKPA Tchatikpi a fait sa première apparition publique ce matin depuis son exclusion du PNP. C’était au cours du lancement d’une autre coalition politique.

Au cours de son intervention, celui qui a passé quelques mois dans les geôles des services de renseignements n’a pas oublié tous ceux qui croupissent dans les prisons togolaises pour affaires politiques. Il a émis le vœu qu’ils recouvrent très bientôt la liberté.

A la question de savoir les raisons qui sous-tendent son exclusion du PNP l’homme a été peu bavard bottant en touche la question en déclarant que : « Nous sommes ici pour aider notre pays à s’en sortir, notre vie ne représente rien. Nous devons nous concentrer nos énergies pour qu’ensemble puissions sortir notre pays de l’ornière.

Tout ce qui tourne autour de ma personne est entièrement négligeable par rapport à la situation que traverse notre pays. Notre pays est dans une situation catastrophique, l’occasion viendra je vais répondre de façon abondante sur ce sujet pour éclairer la lanterne des uns et des autres », a-t-il déclaré.

A la question de savoir s’il n’est pas victime d’une cabale au sein de son parti, l’ex conseiller de Tikpi répond : « tout ce qui a été fait autour de ma personne n’est pas un sabotage. Ça n’a rien à avoir avec un quelconque sabotage. Le creuset que nous sommes en train de constituer ici porte sur tout le monde. Tout le monde est attendu, c’est ensemble que nous pourrons trouver des solutions idoines à notre pays, notre pays en a besoin parce que l’avenir des générations, l’avenir de notre pays, en dépende ».

Parlons de la situation du pays où le gouvernement s’apprête à organiser des élections présidentielles, M. OURO-DJIKPA estime que « notre pays est à la croisée des chemins. Nous devons jouer au sapeur pompier. Nous devons agir individuellement et collectivement. Faire en sorte que notre pays puisse être sauvé ».

Malgré tout ce qu’il traverse, l’homme a reconnait toujours le leadership de Tikpi son mentor.

« ATCHADAM reste le leader incontestable, il reste le leader incontestable mais lui-même il a dit que nous avons besoin de pouvoir faire en sorte que c’est le Togo qui parle et quand nous disons que  c’est un mouvement citoyen c’est de Cinkassé jusqu’à Aného. Ça ne remet pas en cause le leadership particulier de qui que ce soit au sein du microcosme politique », a-t-il souligné.

 

Clarisse AFANOU
E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires