Un cadre de concertation des organisations de volontariat en gestation



Le Togo est l’un des pays qui accueille plus de volontaires étrangers, Au total, le pays accueille annuellement environ 15 000 volontaires dont environ 9 000 nationaux notamment ceux de l’Agence national du volontariat au Togo (ANVT).  Ces volontaires qui interviennent dans divers secteurs et contribuent à la réalisation des objectifs sectoriels de développement. Ces actions souvent éparses ne sont pas quantifiables. Pour amener les différentes organisations de volontariat à une synergie d’action, une rencontre en vue de la mise en place d’un cadre de concertation entre ces organisations s’est tenue ce vendredi au Relais de la Caisse à Lomé.

On dénombre au Togo, une centaine d’organisations dont une vingtaine fonctionnelle. Elles interviennent dans des domaines variées telles que l’éducation, la santé, l’assainissement, l’accès à l’eau potable, … Pour plus d’impact et de synergie entre ces organisations, la rencontre de Lomé vise à renforcer le dialogue entre tous les acteurs et organisateurs de volontariat, à créer un cadre de réflexion, d’échanges et de partage autour des enjeux et défis, initier et participer aux activités de promotion et de valorisation du volontariat.


Pour AGODE Edem, directeur des opérations à l’ANVT, « la contribution du volontariat au développement est reconnue. Le volontariat est consacré comme outil pour accompagner les acteurs dans leurs différents politiques sectoriels. Au regard de ce positionnement stratégique du volontariat, il importe de pouvoir réfléchir sur ce que les gens font pour plus d’impact ».

Cette rencontre est organisée par l'ANVT avec l'appui du Programme de consolidation de l'Etat et du monde associatif (Pro-CEMA).

Clarisse AFANOU
E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.



Publier un commentaire

0 Commentaires