Présidentielle 2020: Les engagements du candidat Komi WOLOU



Professeur agrégé Komi WOLOU
 Pacte Socialiste pour le renouveau (PSR)
S’il est beaucoup plus connu sur le plan académique en tant que juriste de renom, le Professeur Agrégé Komi Wolou a,  sur le plan politique vécu jusqu’en fin décembre 2015, à l’ombre de la figure tutélaire du  Pacte socialiste pour le renouveau (PSR) qu’est Jean Abi Tchesa. Ce n’est qu’a cette date qu’il succédera à ce dernier à la suite du congrès électif du parti en tant secrétaire général.
Syndicaliste et politicien d’idéologie socialiste, le professeur Wolou a été de tous les combats de l’opposition togolaise de ces dernières années. C’est ainsi qu’il a fait partie avec sa formation politique des grands regroupements de l’opposition à l’instar du FRAC, CST, CAP 2015, C14. Il est connu pour son humilité et son intégrité. Quoique discret et croyant, les positions du professeur sont bien suivies au sein des regroupements de l’opposition. Bien que considéré comme un modéré au sein  de l’opposition, le natif de Kamboli peut être  intransigeant dès fois sur ses positions. Ne déclarait-il pas à juste titre au lendemain de l’élaboration de la feuille de la CEDEAO au sujet de la crise togolaise que :
«…moi je n’en veux plus un cadre de discussion pour la simple raison que les ministres qui y viendront ne céderont sur rien. Vous pouvez tout dire. Peut-être, ils n’ont pas reçu d’instructions. Celui qui peut donner ces instructions, il faut aller le voir directement, discuter avec lu ».
Sur le plan académique, le professeur Komi Wolou, est un juriste, nanti d’un Doctorat en Droit obtenu à l’Université de Lille II en France en 1996. Il a soutenu sa thèse sur le juge et la protection de l’intégrité physique du salarié.  De retour au pays, à la même année, il fera ses premiers pas en tant qu’enseignant chercheur à l’université de Lomé. En 2007, il décrochera son agrégation en droit privé en science criminelle en étant major de sa promotion.
Sur le plan professionnel, le natif de Kabolé a été élu Doyen de la faculté de droit de 2016 à 2019 pour un mandat. Même s’il a été admis qu’au cours de son mandat il a œuvré dans la défense des intérêts de ses collègues et étudiants, le professeur WOLOU contre toute attente refusa de se représenter à un second mandat.
Outre, le poste de doyen de la faculté de droit, le professeur WOLOU a également occupé à l’université de Lomé, les postes de chef de département de droit privé, ensuite responsable en chef de l’école doctorale, et directeur de Certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA).
Sous ce dernier poste,  il s’est investi pour la réouverture de l’école de formation des avocats.  Il a été ensuite accusé de fraude par ses détracteurs, il a été blanchi par un arrêt de la cour suprême du Togo.
Il intervient également dans plusieurs universités publiques et privées de la sous région.
Il est à sa première expérience de suffrage universel.
Le candidat WOLOU est le N°1 sur le bulletin de vote.

Publier un commentaire

0 Commentaires