Agbéyomé KODJO : « Nous allons rétablir la vérité des urnes et nous allons exercer le pouvoir »




Au lendemain de la proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle du 22 février dernier par la Cour constitutionnelle, les forces de la dynamique KPODZRO, ont réaffirmé la victoire de leur candidat, Dr Gabriel Messan Agbéyomé KODJO. C’est au cours d’une rencontre avec la presse ce matin au domicile du candidat à Lomé. 


Pour la Dynamique,  le candidat Agbéyomé KODJO, a remporté le scrutin présidentiel du 22 février 2020. A cet effet, elle exige le rétablissement de la vérité des urnes à travers « la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote et le transfert du pouvoir au véritable vainqueur ».  Les forces de la dynamique KPODZRO estime qu’il est inadmissible de laisser le parti UNIR continuer d’orchestrer des mascarades électorales au vue et au su de la communauté internationale pour garder le pouvoir ad vitam aeternam au Togo.


En conséquence, elles lancent un appel aux électeurs et électrices en particulier et aux populations en général à défendre par tous « les moyens légaux » et conformément à « l’article 150 de notre Constitution leur vote et la victoire chèrement obtenus dans les urnes ».


Pour la Dynamique, le destin du Togo et l’avenir du vaillant peuple togolais ne peuvent pas être confisqués par une poignée d’individus qui utilisent les moyens et attribut de l’Etat pour perpétuer leur règne clanique et maléfique avec la complicité des prédateurs extérieurs qui font leurs affaires sur le dos des pauvres citoyens togolais.


Le Premier ministre qui s’active en ce moment pour former son gouvernement


M. KODJO a confirmé qu’il a procédé à la nomination d’un Premier ministre en la personne de M. Koffi NADJOMBE, fort de la légitimité des résultats qu’il a obtenus. « Nous avons nommé un Premier ministre qui s’active en ce moment pour former son gouvernement. Et donc nous sommes sereins et nous estimons que nous avons gagné ces élections et attesté également par des pays étrangers, des observateurs étrangers sur l’ensemble du continent, en Europe, et aux Etats unis ».



Il a justifié  le choix d’un Premier ministre au sein de la diaspora par le fait que « s’il est sur le territoire national, ils iront l’étouffer chez lui. Pour l’heure, il fait son travail, lorsque nous aurons progressé suffisamment et en collaboration avec les acteurs de la communauté internationale, il regagnera son pays et exercera les prérogatives attachées aux responsabilités que nous lui avons confiées », a indiqué l’ancien ministre de l’intérieur. Et de continuer qu’il a longuement discuté hier avec son Premier ministre. « Ce qui est sûr si le gouvernement ne sort pas dans 24h, il aura à faire une déclaration dans la semaine. Ce coup de force de Faure ne passera pas », explique-t-il.


S’agissant de manque de preuves alléguées par le président de la Cour constitutionnelle pour rejeter la requête introduite par le MPDD, le parti d’Agbéyomé KODJO, ce dernier pense que c’est bien facile de se cacher derrière les textes. Et que même au sein du RPT-UNIR des gens attestent que nous avons gagnés. « Nous sommes déterminés à rétablir la vérité des urnes. Ce qui est sûr est que la vérité des urnes sera rétablie et que cette posture ne va pas prospérer. Nous allons rétablir la vérité des urnes et nous allons exercer le pouvoir. Si Faure et ses amis du RPT UNIR pensent qu’on peut acheter tout le monde, nous les leviers sur lesquels nous travaillons vont les obliger à reconnaitre la vérité »


Pour KODJO, ils vont lancer bientôt un mouvement pour demander aux électeurs d’aller chercher sur l’ensemble du territoire national leur victoire. Car si le pouvoir a gagné pourquoi toutes les voix au sein de l’opposition demandent la recompte des voix et même les Américains le demandent, ils ne veulent pas comptant sur les forces de défense et de sécurité,  la justice. En disant que « s’il veut faire la grande gueule on va l’arrêter. Vous savez je n’ai pas peur de la prison et personne ne viendra m’impressionner », a-t-il conclu.



Francine DZIDULA

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.


.

Publier un commentaire

0 Commentaires