Anié : 1ère édition de pèlerinage de la communauté catholique à Komlankopé.


Ils étaient des centaines à avoir eu à faire le déplacement sur Komlankopé à l'occasion de la toute première édition du pèlerinage organisé par la communauté chrétienne catholique de la chapelle St Michel de Kpassakopé du samedi et dimanche derniers.

Durant les deux jours, les fidèles ont prié, adoré et intercédé pour que la paix et le vivre-ensemble perdurent au Togo, dans les familles, dans nos foyers et surtout dans les couples.

Les diverses communications développées par les pères qui ont su édifier les participants sur la Parole de Dieu qui est la nourriture quotidienne du Chrétien qui croient et prient, sans exclure pour autant ceux qui n’ont pas la foi. Lorsque nous allons en pèlerinage en Terre Sainte, une autre dimension intervient : “non plus celle du temps, mais celle de l’espace, puisque nous retrouvons l’assise matérielle des lieux où se sont accomplis les événements fondateurs par lesquels Dieu a manifesté sa Parole”, ont martelé les officiants.


Sa présence nous est donnée en ce lieu où non seulement son temps devient le nôtre, mais notre temps le sien, à lui, Jésus, né à Bethléem de Judée, mort sous Ponce Pilate. Le temps de son histoire est attesté par les lieux de son histoire. Et ce lieu (le site de Komlankopé) prend une toute autre signification dès lors que nous-mêmes, Chrétiens catholiques par notre foi et notre prière en Église, manifestons l’acte accompli par Jésus et que nous en recevons la grâce par notre adhésion et notre communion.


Pour le Révérend-Père Delphin SOSSOU, Curé de la paroisse Saint Michel de Kpassakopé, ce pèlerinage doit permettre aux fidèles de vérifier, par la confrontation du réel d’aujourd’hui et du réel de l’histoire, que nous ne sommes ni devant un mythe, ni devant un imaginaire trompeur, mais bien devant la réalité humaine que vient transfigurer la Parole de Dieu brûlante et vive, la Parole faite chair. Sur la Terre où Dieu s’est livré et révélé, il nous fait la grâce de se donner à nouveau à nous par le mystère de son Église, Corps de son fils. Il s'est réjoui de la mobilisation spontanée des fidèles relevant de sa communauté chrétienne autour de cette première édition de ce pèlerinage et en ce lieu et nourrit l'espoir de les retrouver plus nombreux aux prochaines éditions.


Rappelons que cette toute première édition du pèlerinage à Komlankopé s'est tenue au cours de la deuxième semaine du temps de carême qui est la période de 40 jours précédant le jour de Pâques, événement central du christianisme. Il a commencé cette année le 26 février et s’achèvera le 12 avril prochain, jour de la Pâques. Il rappelle les 40 jours que Jésus a passés au désert. C'est un temps de jeûne, de pénitence et de conversion.

Jean-Marc E.

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Publier un commentaire

1 Commentaires

  1. Rendons grâce au Seigneur qui a suscité et rendu possible cette 1ere édition du pèlerinage à komlankopé.

    Mon vœux le plus ardent c'est voir ce rendez-vous spirituel du Dieu incarné se prolonger dans chacune de nos vies, même en dehors de ce cadre...

    Félicitations au Père Curé et à ses collaborateurs...

    Que Dieu nous bénisse..

    RépondreSupprimer