Enormes dégâts matériels à Benali à la suite des pluies diluviennes


Le Vendredi 6 mars  2020,une pluie torrentielle avec des rafales de vent à en couper le souffle s'était abattue sur la préfecture de Wawa et ses environs. L'intensité de la vitesse du vent n'a pas fait de quartier aux habitants du village de Benali dans la commune Wawa 3.
D'énormes dégâts  ont été enrégistrés de part et d'autre dans ledit village tels que des maisons complètement décoiffées, d'autres complètement affaissées.Même si, aucune perte en vies humaines n'a été déploré ou des blessés graves à déclarer,la pluie n'a pas fait de cadeaux aux populations lambdas de cette localité.
Les habitants de Benali se tournent vers les autorités compétentes du pays au premier rang desquelles se trouve le président de la République,sans oublier la diaspora Akposso afin qu'ils leur apportent assistance et aide suite à  ce terrible et tragique événement survénu dans le village. 

La saison pluvieuse tant espérée par les populations togolaises en général et surtout celles de Wawa en particulier,  à majorité agricole a tardé à arriver cette année alors que la zone Wawa est une localité à forte production de produits vivriers dont les ignames,les avocats,les bananes-plantains,les ananas,...et sans oublier leur culture de prédilection le café et le cacao.Et quand finalement la saison pluvieuse démarre c'est avec un lot de désolation et de dégâts qu'elle gratifie les habitants de Benali.
Un appel est lancé en direction de l'Agence Nationale de la Protection Civile (ANPC) afin que des dispositions idoines soient prises rapidement pour porter secours et assistances aux victimes de Wawa 3 et par la même occasion,  prendre d'autres dispositions adéquates afin de sensibiliser les populations à la base sur   ces genres de situation en attendant les secours des services requis.

Jean-Marc E.


E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

 

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires