Le militaire auteur du coup de feu mortel contre le passeur clandestin mis aux arrêts, selon le ministre Yark





Un passeur clandestin qui a bravé la fermeture des frontières terrestres du Togo dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus a été abattu lundi dernier par la gendarmerie déployée sur la rive du fleuve Mono qui sert de frontière naturelle entre le Togo et le Bénin.

La victime, un repris de justice, selon le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général Yark DAMEHANE,  faisait traverser le lac à bord d’une pirogue à onze (11) passagers à hauteur d’Agoègan quand il a été intercepté en compagnie des passagers et passé aux interrogatoires. 

« Mécontent de l’action des militaires et contre toute entente, ce passeur contourne un des militaires au moment de leur interrogatoire et lui prend son sac contenant trois chargeurs garnis avant de se jeter dans la lagune », lit-on dans le communiqué publié par le premier flic togolais.

Sommé en vain de revenir remettre le sac, le passeur a refusé d’obtempérer en tentant de rejoindre l’autre rive du côté du Bénin. « C’est alors qu’un des militaires ouvre le feu et l’atteint mortellement », indique  le communiqué qui poursuit que le corps sans vie du passeur a été confié à sa famille pour inhumation après un constat fait par la Brigade territoriale de la gendarmerie d’Aklakou du côté du Togo et le commissariat d’Agoè-Djigo, côté Bénin.

Le militaire auteur du coup de feu mortel est mis aux arrêts, à en croire le ministre et un procès-verbal sera adressé au Procureur de la République près le Tribunal d’Aného qui fera la lumière sur les circonstances de ce drame.

Déplorant les circonstances de cet incident malheureux, le ministre Yark DAMEHANE tout en présentant ses « sincères » condoléances à la famille éplorée et au peuple béninois,  exhorte la population au respect « strict » des mesures prises par le gouvernement dans ces périodes de crise sanitaire dans le but d’éviter la propagation du CIOVID-19.

Clarisse AFANOU
E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Publier un commentaire

0 Commentaires