Levée de l’immunité parlementaire de KODJO : une comédie, selon Me Kwasigan AGBA, ministre des Affaires étrangères du gouvernement KODJO



Alors qu’il continue toujours par revendiquer la victoire au scrutin présidentiel du 22 février, Agbéyomé Messan KODJO qui, a nommé un Premier ministre et un ministre des Affaires étrangères, a vu son immunité parlementaire levée hier par les députés à l’Assemblée nationale majoritairement proche du pouvoir. Faut-il le rappeler, le candidat du MPDD et de la Dynamique Mgr KPODZRO est l’un des rares responsables politiques de l’opposition qui a participé à la dernière législative au moment où toute l’opposition boycottait le scrutin. A ce titre, il siège au parlement avant de briguer la magistrature suprême.


Quelques heures après la levée de son immunité, le chef de la diplomatie nommé par Dr Agbéyomé KODJO, Me Kwasigan AGBA, a réagit au micro de nos confrères de « Radio Avuleté ».


Il parle d’une décision « aberrante et abjecte » qui consacre le recul net de la démocratie et de l’état de droit Togo. « Voici des personnes qui se considèrent comme les représentants du peuple et qui arrivent au parlement et qui d’abord procèdent d’une pratique qui  mérite d’être considérée comme une pratique risible. Risible dans la mesure où la personne qui est interpellée, qui est convoquée devant le parlement, n’est personne d’autre que le chef de l’Etat, cette personne qui a été  légitimée et approuvée par les urnes depuis le 22 février 2020 et qui revendique donc ce titre en question et qui essaie de mettre  en place toutes les procédures adéquates et conformes à la législation dans le but de  se conformer à la volonté du peuple et donc cette personne en question  qu’on convoque en estimant qu’elle a la qualité de député ». A ce titre, il estime que « c’est un théâtre, une comédie digne du Togo » qui est en train d’être joué.


Et de poursuivre que ces décisions n’entament en rien la conviction et la détermination du gouvernement KODJO. Ce dernier va fonctionner comme il faut et tout se passera conformément aux textes qui régissent le fonctionnement de la République togolaise, souligne Me AGBA.


Quant à ceux qui pensent qu’il existe aujourd’hui au sommet de l’Etat deux présidents de la République, le Ministre des Affaires étrangères du gouvernement KODJO trouve qu’ils font une mauvaise lecture de la situation. Selon lui, il s’agit deux peronnes incarnant deux réalités de qualités différentes. D’abord, cette personne qui a été régulièrement investie par le peuple souverain de part le suffrage qui a  été a été exprimé le 22 février 2020. Et d’un autre côté, cette personne qui a été toujours usurpatrice du pouvoir depuis 2005 et que le peuple essaie de vomir comme il peut.


Donc à « mon sens, nous n’avons pas affaire à deux présidents mais plutôt à un président et à un imposteur », a-t-il martelé.


Quant à la réalisation de la mission de ce gouvernement, l’ancien conseiller de Tikpi ATCHADAM, réaffirme que le gouvernement qui est en train d’être constitué en ce moment est un gouvernement de crise. C’est un gouvernement de mission. « C’est au cas par cas que nous apprécierons les événements et que nous allons évoluer parce que l’objectif que nous nous sommes assignés est la délivrance du peuple » pour permettre à l’équipe du Dr Messan Agbéyomé KODJO d’aller de l’avant, d’arracher le pouvoir et d’exercer ce pouvoir conformément à la volonté populaire, note-t-il.


Tout en se refusant de dévoiler la stratégie qui se cache derrière la formation de ce gouvernement, cet avocat et enseignant, confie qu’il ne faut pas être surpris parce que « nous sommes dans un contexte togolais et c’est un contexte particulier qui appelle des méthodes particulieres », conclut-il.


 


Francine DZIDULA

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

 

 

Enregistrer un commentaire

1 Commentaires

  1. Toutes mes félicitations mon grand son Excellence Monsieur le Ministre des affaires étrangères.Être heureux ne suffit pas seulement d'apprécier le sourire mais rèfléchir aussi sur la tristesse.Il est évident que notre peuple se sentait abandonné mais cette ci nous rendons grâce au Tout puissant. Que sa bénédiction soit avec vous.Qu'Allah nous assiste Amine Amen Amine.
    Excellente journée de Mercredi à vous.

    RépondreSupprimer