Mgr KPODZRO n’est pas seul, il est soutenu par les évêques du Togo




Quelques heures après la levée de l’immunité parlementaire du candidat de la Dynamique KPODZRO, Dr Gabriel Messan Agbéyomé KODJO, levée que l’archevêque émérite de Lomé qualifie « d’événement douloureux, injuste envers la nation, envers la transparence », l’ancien Président de la conférence nationale souveraine a réédité son appel au peuple togolais à la résistance. C’était au cours d’une conférence de presse.


« Je lance un appel solennel au peuple togolais et à sa diaspora à dire non et arrêter la forfaiture du pouvoir RPT/UNIR qui vient de procéder à la levée de l’immunité parlementaire du Président de la République démocratiquement élu, afin de le mettre en prison », a-t-il déclaré devant la presse. 


Pour l’ancien archevêque métropolitain de Lomé, le peuple togolais doit s’opposer à cette machination des ennemis de la démocratie qui ont détourné les suffrages des populations et usurpé le pouvoir et qui veulent mettre derrière les barreaux le vrai vainqueur du scrutin du 22 février 2020.


En tout cas, pour l’ancien Président du parlement de  transition du début de l’ère démocratique au Togo qui, a élu domicile au domicile du candidat de sa dynamique : « C’est sur mon cadavre qu’ils marcheront pour arrêter notre nouveau président Agbéyomé KODJO. Je suis dans sa maison. Je le dis et j’implore la bénédiction de Dieu sur notre effort de résistance ».


Ainsi à la population togolaise, aux électeurs qui ont porté leur voix sur Agbéyomé KODJO, il leur demande s’opposer au pouvoir pour que ce dernier comprenne que le voleur ne doit pas imposer sa volonté aux gens qu’il a volé, « La constitution togolais a prévu une désobéissance civique à une loi inique, usez de ce droit. Je suis un pasteur du troupeau de Jésus, le pouvoir voleur convoque le président élu au tribunal corrompu des hommes aux ordres du pouvoir sanguinaire. Je vais aussi plaidé devant le pouvoir divin qui a le dernier mot », a-t-il souligné.


Mgr KPODZRO n’est pas seul, il est soutenu par les archevêques du Togo


Pour celui qui dit s’être engagé dans cette lutte à cause de la souffrance du peuple togolais et qui proclame la victoire de son candidat. Il n’est pas isolé dans ce combat car la conférence des évêques du Togo (CET) est derrière lui et le soutien. C’est seulement par manque de courage des autres évêques qu’on ne les voit pas derrière lui.  


« Mes collègues, les évêques sont tous de mon côté. Tous ! Je le répète, ils sont tous de mon côté. Et j’ai toujours signé doyen d’âge des évêques du Togo », a déclaré Mgr KPODZRO  justifiant ce soutien par la visite qu’il a encore reçu hier au domicile du candidat d’une délégation des prêtres et sœurs conduite par l’archevêque de Lomé, Mgr Nicodème BARRIGAH-BENISSAN.


Eux, poursuit-il, ils écrivent les lettres pastorales qui sont claires. Et disent ce que je demande de faire. Ces lettres sont très claires. 


« Les prêtres et les évêques qui n’ayant  pas le courage d’affronter la réalité ont écrit des lettres. Les lettres des évêques sont fidèles à ce que je suis en train de faire. Mais c’est le courage qui leur a manqué sinon, ils devraient être avec moi », a réitéré l’ancien évêque d’Atakpamé, estimant que c’est ce soutien qu’ils sont  qu’ils sont venus lui exprimés  hier, lui  demander pardon de l’avoir laissé seul dans la lutte, et qu’ils sont avec lui. « Ils m’ont dit qu’ils prient avec moi pour que le Seigneur nous donne la victoire que nous avons mérité. Victoire pour laquelle les fidèles catholiques unies avec leurs prêtres ont aussi participé dans les élections ». Et de poursuivre : « ils disent que quand un pays est démocratiquement dirigé, l’économie est florissante. Et si l’économie est florissante, les quêtes à l’église seront meilleures et par conséquent, ils sont venus manifester leur soutien hier, conduit par l’archevêque lui-même. Aujourd’hui, ils sont venus, ils sont revenus rester avec moi jusqu’à 13h. Toute l’église est unie derrière moi », a conclut l’archevêque émérite.  



Francine DZIDULA

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Publier un commentaire

0 Commentaires