Agbéyomé KODJO enlevé à son domicile et conduit au SCRIC




C’est dans un scénario digne de film hollywoodien que Agbéyomé KODJO, le candidat à l’élection présidentielle de février dernier a été arrêté ce matin à son domicile sis au quartier Tokoin-Forever. Les forces de défense et de sécurité composées notamment d’une unité d’élite de l’armée togolaise déployées la veille, se sont introduites au domicile du « Président démocratiquement élu » en défonçant le portail et brutalisant les occupants avant de mettre la main sur le natif de Tokpli.

Il sera conduit au Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC), ex SRI, pour interrogatoire avant d’être conduit aun juge. Pour le moment, nous ne savons pas si un mandat de dépôt sera décerné contre lui. Toujours est-il qu’il a été a été convoqué ce jour pour la troisième fois par les services de renseignement sur l’instruction du Procureur de la République qui voudrait l’écouter. Le procureur lui reproche l’atteinte à la sureté intérieure de l’Etat, la publication de fausse information et la diffamation. Le candidat n’a pas pu honorer les deux dernières convocations selon ses avocats qui ont organisé une conférence de presse hier pour raison de santé.

Notons que pour éviter le coronavirus, il est  recommandé de se laver fréquemment des mains au savon ou avec une solution hydro-alcoolique, éviter les poignées de mains, les accolades et les embrassades.

Francine DZIDULA

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Publier un commentaire

0 Commentaires