Coronavirus : Couvre feu étendue à Sokodé


Sokodé, seconde ville du Togo est également le second épicentre de coronavirus au Togo après Lomé. Sur les 70 cas confirmés actuellement de ce virus au Togo au moins 1/10ème vienne de la ville de Sokodé.

Du coup, les autorités togolaises ont étendue le couvre feu qui jusque là n’était appliqué qu’à Lomé la ville de Sokodé. C’est ce qu’a annoncé hier le ministre de la securité et de la protection civile, le Général Yark DAMEHANE dans un communiqué lu sur la télévision nationale. Outre le couvre feu, le bouclage de la ville qui était déjà en vigueur sera renforcée.

« L’entension du couvre feu de 20h à 6h dans la préfecture de Tchaoudjo, pour compter de ce mercredi 08 avril ; le renforcement du dispositif de bouclage de la ville de Sokodé, le bouclage de la localité de Kouvon et de leurs environs », lit-on dans le communiqué du ministre qui appelle à une franche collboration de tous et d’autre part avec la force spéciale anti-pandémie pour limiter l’expansion de la pandémie du Covid 19.

A Kouvon, localité située à l’ouest de la ville de Sokodé sur la route de Bassar, dans un couvent, plusieurs adeptes de rasta parmi lesquels des occidentaux mais aussi des autochtones ont été contaminés. C’est dans ce village que la plupart des contaminés de la ville se trouve.

Le couvre feu est déjà en vigueur dans le grand Lomé depuis le 02 avril.

Au dernier décompte sur le site dédié, 7 nouveaux patients ont été testés positifs ce matin sur 150 patients dépistés. Il s’agit de :
1) Une femme de 52 ans, Togolaise résidant à Lomé, ayant eu contact avec un cas confirmé.
2) Une femme de 35 ans, Togolaise résidant à Lomé, ayant eu contact avec un cas confirmé.
3) Une femme de 50 ans, Canadienne résidant à Sokodé, revenue d’un récent voyage au Canada.
4) Un homme de 64 ans, Anglais résidant à Sokodé, revenu de Londres.
5) Un homme de 56 ans, Anglais résidant à Sokodé, revenu de Londres.
6) Une femme de 69 ans, Anglaise résidant à Sokodé, revenue de Londres.
7) Une femme de 82 ans, Togolaise, résidant à Sokodé, ayant eu contact avec les cas cités plus haut.
A ce jour, le Togo compte 65 cas confirmés au total dont 39 sont encore actifs, 23 sont guéris et 3 décédés. 1617 tests de dépistage ont été effectués depuis la survenue du premier cas dans le pays.
Notons que pour éviter la maladie, il est  recommandé de se laver fréquemment des mains au savon ou avec une solution hydro-alcoolique, éviter les poignées de mains, les accolades et les embrassades.

Clarisse AFANOU

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

 

 

Publier un commentaire

0 Commentaires