Coronavirus : Les enfants paient le plus lourd tribut




Depuis le premier cas détecté dans le pays le 06 mars dernier, les enfants paient le plus lourd tribut en termes de victimes de cette pandémie. Ils sont de plus en plus nombreux à être contaminés par la maladie et à en succomber.


Pas plus que la semaine dernière, on enregistrait un décès dans  cette couche fragile (un nourrisson de 28 jours) de la population togolaise portant au total le chiffre de décès à 06. Aujourd’hui sur les 09 décès enregistrés, le nombre de décès des enfants vient d’être porté à trois à la suite du décès de deux enfants intervenu ce matin. Il s’agit respectivement d’un enfant de 13 mois et de 10 ans, tous deux résidents à Dapaong dans l’extrême nord du pays frontalier avec le Burkina-Faso.


Outre ces décès, sur les 07 cas testés positifs ce matin figurent également quatre enfants dont l’âge est compris entre 13 mois et 22 ans, tous résidents à Dapaong.


L’autre enseignement des chiffres rendus publics ce matin sur la pandémie est qu’à part Lomé, Sokodé et Djakparga, les villes du Nord Dapaong et Cinkassé sont devenues aussi un autre foyer de la maladie. Des mesures urgentes doivent être prises en vue d’un blocus de ces villes pour éviter la propagation dans d’autres villes.


A ce jour, le Togo enregistre 116 cas confirmés de contamination à COVID-19 dont 42 actifs, 65 guéris et 9 décédés.


Notons que pour éviter le coronavirus, il est  recommandé de se laver fréquemment des mains au savon ou avec une solution hydro-alcoolique, éviter les poignées de mains, les accolades et les embrassades.

Clarisse AFANOU


E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Publier un commentaire

0 Commentaires