Le domicile de KODJO de nouveau assiégé: L'appel pathétique de Mgr KPODZRO


On le redoutait. Mais c'est arrivé plus tôt que prévu. Le domicile d'Agbéyomé KODJO, le candidat malheureux de la dernière présidentielle et qui revendique la victoire à ce scrutin vient à nouveau d'être encerclé par un corps d'élite de l'armée, selon des sources proches de la Dynamique qui soutient la candidature de l'ancien Premier ministre. L'interessé est invité à répondre demain à une convocation dite ultime des Services de renseignement sur instruction du Procureur de la République.

Comme pour la dernière convocation, les Forces de défense et de sécurité ne vont pas donner le temps à l'ancien Premier ministre de se présenter à cette "ultime convocation "avant d'agir. Elles se sont déployées la veille de la convocation comme lors de la dernière convocation, le 09 avril, tout le quartier était assiégé très tôt le matin.
Ce fort déploiement nocturne dans une ville sous couvre-feu n'augure rien de bon. Ce qui a justifié un appel de détresse de Mgr KPODZRO parrain de la Dynamique qui soutient Agbéyomé KODJO et qui a élu domicile chez lui.
Dans un message vocal partagé sur les réseaux sociaux, l'ancien archevêque de Lomé, a appelé les bonnes volontés et les présidents des pays voisins du Togo à leur venir au secours.
"Nous sommes en ce moment encerclés dans le domicile de notre cher président démocratiquement élu par des militaires avec des chars. On ne connait pas leur intention mais ce qui est sûr c'est pour nous faire du mal, nous détruire", a lancé l'ancien président du parlement de transition.
"Au secours! Venez! Ecoutez mon appel pour venir nous libérer", a-t-il poursuivit.
Dans la matinée, les avocats du candidat ont organisé une conférence de presse pour décliner les raisons pour lesquelles leur client ne s'est pas présenté aux dernières convocations.
Cette nuit à la suite du siège du domicile, un des avocats de l'ancien ministre a sortie un communiqué.
Nous vous publions le communiqué.

COMMUNIQUE DES AVOCATS CHARGÉS DE LA DÉFENSE DE MONSIEUR AGBÉYOMÉ  

IL NOUS REVIENT DE LA PART DE NOTRE CLIENT, MONSIEUR AGBÉYOMÉ MESSAN KODJO QU'UN CONTINGENT COMPOSÉ D'HOMMES EN ARME VIENT D'ENCERCLER SON DOMICILE. 

CE MOUVEMENT DE TROUPE INTERVIENT ALORS MÊME QUE NOTRE CLIENT EST CONVOQUÉ POUR UNE COMPARUTION DEVANT LA GENDARMERIE LE MARDI 21 AVRIL 2020 À 09:00.

IL CONVIENT DE SOULIGNER QUE MONSIEUR AGBÉYOMÉ MESSAN KODJO REVENDIQUE SA VICTOIRE À L'ISSUE DE L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE QUI S'EST TENUE AU TOGO LE SAMEDI 22 FÉVRIER 2020. IL EST PRÉSENTEMENT POURSUIVI POUR LES FAITS DE TROUBLES AGGRAVÉS À L'ORDRE PUBLIC, DE DIVULGATION DE FAUSSES NOUVELLES, DE DÉNONCIATION CALOMNIEUSE ET D'ATTEINTE À LA SÛRETÉ DE L'ÉTAT. 

LES AVOCATS DE MONSIEUR AGBÉYOMÉ MESSAN KODJO DÉNONCENT L'ACHARNEMENT JUDICIAIRE DONT EST VICTIME LEUR CLIENT QUI N'A D'AUTRE OBJECTIF QUE DE FAIRE TAIRE CELUI QUI A BENEFICIÉ DU SUFFRAGE MASSIF DU PEUPLE TOGOLAIS. 

LES AVOCATS, PAR CE COMMUNIQUÉ ATTIRENT L'ATTENTION DE LA COMMUNAUTÉ NATIONALE ET INTERNATIONALE SUR CETTE DÉRIVE DÉMOCRATIQUE QUI EST EN COURS EN CE MOMENT AU TOGO. 

POUR LE COMPTE DU COLLECTIF DES AVOCATS, MAITRE N'DRY CLAVER, AVOCAT AU BARREAU DE CÔTE D'IVOIRE ET INSCRIT SUR LA LISTE DES CONSEILS DE LA CPI.


Publier un commentaire

0 Commentaires