« L’ultime » convocation pour KODJO




Le feuilleton Agbéyomé KODJO et le Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC), ex SRI, au sujet de la dernière élection présidentielle se poursuit. Cette dernière vient encore d’adresser une convocation au candidat de la Dynamique KPODZRO. C’est la troisième invitation qualifiée d’ultime que l’ancien Premier ministre reçoit en l’espace d’un mois.


Tout est partie de la dernière présidentielle, scrutin dont les résultats officiels publiés par la Cour constitutionnelle donnent vainqueur le président sortant Faure GNASSINGBE qui brigueait un quatrième mandat à la tête du pays. Sans attendre la proclamation officielle des résultats, le protégé de Mgr Philippe Fanoko KPODZRO, l’archevêque émerite de Lomé, se déclare vainqueur du scrutin. Dans la foulée, Agbéyomé KODJO nomme un Premier ministre et un chef de la diplomatie. Gestes de déviance pour le pouvoir qui réponde par la levée de l’immunité parlementaire du député de Yoto sur requête du Procureur de la république qui accuse le candidat de la Dynamique d’atteinte à la sureté intérieure de l’Etat.


Quelques jours plus tard, une invitation lui est adressée à se présenter au SCRIC. Prétextant être malade, le « président démocratiquement élu » ne répondra pas à l’invitation, il se fera représenter par son collège d’avocat. Une autre invitation lui sera adressée de nouveau. Comme pour la première, l’ancien ministre de l’Intérieur  brilla par son absence. Parallèlement à ces invitations, son domicile est régulièrement sous blocus de militaire.


Pour contre-carrer ces actions judiciaires, M. KODJO a de son côté assigné l’Assembléenationale en justice. Il exige l’annulation de la décision de levée de son immunité parlementaire qui dit-il est à la fois  « arbitraire et viciée ». Alors que l’audience de cette comparution est prévue sur ce 28 avril, Agbéyomé KODJO vient de recevoir une nouvelle convocation à se présenter ce mardi 21 avril à 9h au SCRIC. Une invitation accompagnée de  la mention « ultime ». Qu’adviendra-t-il si le candidat de la dynamique ne se présentait pas comme aux précédentes invitations ?  Ce qui est sûr, Mgr KPODZRO qui est le premier soutien d’Agbéyomé KODJO et qui a élu domicile chez lui a menacé à plusieurs reprises qu’on ne l’arrêtera pas sans lui. 


Mais au-delà de tout, la question est de savoir au moment où tout les monde est focalisé sur la pandémie et que même les Nations-unies appellent à un cessez-le feu entre les belligérants en conflit, ne pouvait-on pas faire un break de cette affaire, le temps de se focaliser sur ce virus qui décime des milliers de vie.


Notons que pour éviter le coronavirus, il est  recommandé de se laver fréquemment des mains au savon ou avec une solution hydro-alcoolique, éviter les poignées de mains, les accolades et les embrassades.

Francine DZIDULA


E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Publier un commentaire

0 Commentaires