Collectivités locales : Qui veut procéder à un nouveau redécoupage du Grand-Lomé ?




Va-t-on ouvrir la boîte à Pandore  du découpage des communes qui a servi aux élections locales ? C’est un secret de polichinelle que le découpage qui a servi à l’organisation de la dernière élection locale n’avait pas recueilli l’assentiment des populations dans certaines localités du pays qui l’avaient contesté. Mais finalement un modus vivendi a permis de faire table-rase et aller à des élections paisibles. Alors qu’on est à peine à un an de ces élections certaines cherchent à revenir sur ces acquis.


Selon des sources concordantes, un élu qui avait déjà occupé un poste hiérarchique dans l’ancienne collectivité locale en accord avec le préfet du Golfe qu’il manipule essaie de remettre en cause ce découpage. C’est ainsi que des réunions à son initiative avaient été organisées avec les communes pour acter ce nouveau découpage. En ligne de mire de ce projet la commune Golfe IV. 


Cette commune suscite les appétits d’un peu partout et les communes alentours font tout pour l’amputer de certaines parties. Une situation qui a interpelé le chef quartier de Bè-Klikamé, Togbui Ayao AWALEGBEDJI MANA V à saisir par courrier le chef canton de Bè Togbui Louis Mawuko ADELA-AKLASSOU IV.


Dans ce courrier dont notre rédaction a reçu une copie, le chef de Bè-Klikamé a rappelé qu’après les dernières élections locales et l’installation des conseils municipaux, son quartier ne cesse d’être l’objet des agents municipaux de tout bord surtout ceux du Golfe III pour la collecte des données en vue d’une planification des taxes et autres actions, ceci a laissé les populations dans une grande confusion.


Cette situation a perduré, écrit le chef de Bè-Klikamé, jusqu’à ce 07 mai 2020, lors d’une réunion organisée à la préfecture du Golfe par le préfet. Au cours de cette réunion, il a été convenu d’un nouveau découpage alors que la dernière élection locale et l’installation du nouveau conseil municipal ne remonte pas encore à un an.


A en croire le chef de Bè-Klikamé dans son courrier, son quartier sera morcelé en deux entre les communes Golfe III et Golfe V. « Cette situation a mis toute la population dans un grand émoi et une incompréhension totale », lit-on dans le courrier.

Selon les indiscrétions, la commune Golfe IV sera le grand perdant de ce nouveau découpage car sa taille sera réduite puisque certains quartiers qui étaient sous son giron passeront sous le contrôle des communes Golfe III et IV.


A travers ce courrier, le gardien des us et coutumes de Bè-Klikamé demande à son supérieur hiérarchique de prendre toutes les dispositions pour que la population dudit quartier ne subisse plus d’autres injustices. Car rappelle-t-il, « nous, population de Bè-Klikamé n’accepterons pas cette nouvelle injustice et provocation dont nous avons été l’objet depuis 1978 ; nous ne perdons pas de vue que l’organisation territoriale est une prérogative du gouvernement mais nous ne comprenons pas ce découpage après des mois du fonctionnement des communes », conclu le courrier.

Faut-il le rappeler le quartier Bè-Klikamé a perdu des centaines d'hectares de ces tares qui ont servi à la construction de l'Université de Lomé. Récemment environ 30 hectares de terres de l'université ont été retrocédés à cette communauté.


Mais selon nos informations, le ministre de l’Administration territoriale qui a eu vent de cette initiative l’a désavoué. Mais attendons voir jusqu’où sont prêts à aller ses initiateurs.



Francine DZIDULA

 E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

TOGOSCOOP, nous redonnons un sens aux scoops.

Publier un commentaire

0 Commentaires