Les députés UFC volent au secours des personnes vulnérables du Grand-Lomé



« Mieux vaut une réussite solidaire qu’une réussite solitaire ». Cette pensée de Albert Jacquard  a tout son poids en cette période de pandémie liée au coronavirus où les nantis sont appelés à tendre la main aux vulnérables, l’Union des forces de changement (UFC) l’a bien compris. C’est ainsi que le parti de Gilchrist OLYMPIO par l’entremise de ses élus du Grand-Lomé a décidé d’apporter son assistance aux personnes vulnérables de Lomé et de ses banlieues. C’est à travers la distribution d’un kit alimentaire et des cache-nez à ces personnes. L’opération qui couvrira tout le Grand-Lomé a été lancée ce matin dans la cour du chef canton d’Aflao-Gakli en présence des chefs cantons du Grand-Lomé, de certains maires de la localité,  des représentants des bénéficiaires mais surtout des donateurs, les députés UFC du Grand-Lomé.

Bè, Amoutiévé, Baguida, Sagbado, Aflao-Gakli, Agoè-Nyivé, Togblekopé, Sanguéra, Vakpossito, Legbassito, Adétikopé…sont les cantons qui seront couverts par cette opération qui durera plusieurs jours.
A l’entame, le chef canton d’Aflao-Gakli, Togbui Dzidzolé Detu X, honoré que l’opération démarre dans son palais, a félicité au nom des têtes couronnées du Grand-Lomé mais aussi des bénéficiaires, les députés UFC pour l’initiative prise en faveur des populations démunies. 

Le gardien de nos us et coutumes a rappelé que c’est  pour éviter la propagation de la pandémie à coronavirus que le gouvernement a décrété un semi-confinement de la population ce qui a mis en berne toutes les activités économiques particulièrement celles des femmes et des personnes handicapées.

Dans ce cadre, il a apprécié le geste de l’UFC en faveur de cette couche, aussi petit soit-il. « Les chefs ici présents vous disent merci afin que si demain d’autres opportunités s’offrent vous puissez-vous rappeler de nos communautés. Que Dieu vous le rende au centuple ; que Dieu vous donne d’autres opportunités. Nos peuples sont fiers de ce geste », a déclaré le chef avant de s’adresser aux bénéficiaires. « Il y a plus de  2 millions de Togolais qui ont besoin d’assistance en cette priode de pandémie mais tous ne pourront pas être touchés par ce don. Vous qui les recevez, vous les recevez au nom de tous ceux qui sont dans le besoin ; et faites-en un bon usage », a-t-il souligné.

Les représentantes des bénéficiares Mmes GNAKPO Akossiwa Kafui et Akouélé ont remercié les donateurs pour avoir pensé à eux en ce moment difficile. Elles ont imploré les bénédictions divines sur les donnateurs.

« Si quelqu’un te fait un don, c’est qu’il a de l’estime pour toi. C’est pourquoi, nous leur disons merci et promettons d’en faire un juste usage et repartition », a déclaré Mme Akouélé. Alors que pour Mme GNAKPO « ce don va nous soulager tout petit peu. Nous implorons la clairvoyance du Seigneur sur les donnateurs afin qu’Il leur donne d’autres idées lumineuses que celles-ci ».

Prenant à son tour la parole, l’adjoint au maire Golfe 5 a déclaré que << c'est au bout de l’ancienne corde qu’on tisse la nouvelle. Nous avons receptionné plusieurs dons à la mairie. Mais à l’UFC on sait que pour offrir un présent à un enfant il faut passer par ses parents. C’est en cela qu’il faut comprendre le geste de l’UFC qui a décidé de passer par les chefs traditionnels pour atteindre les populations.Nous leur disons merci. C’est une marque de sagesse>>, a confié l'élu local.

Expliquant le sens de leur geste au nom de ses collègues, le député Gaëtan AHOOMEY-ZUNU  n'a pas manqué de souligner que la période difficile que nous traversons est due  à ce virus. <<Il nous revient en tant que citoyens, a-t-il poursuivi, de respecter les mesures barrières prises par le gouvernement et en accompagnant les plus vulnérables que sont les femmes et les personnes handicapées qui ont plus de mal à joindre les deux bouts>>, a-t-indiqué.

Pour le député AHOOMEY-ZUNU leur geste vise à accompagner le gouvernement dans sa lutte contre le COVID 19.
Et donc <<nous avons décidé de rentrer dans la bataille pour apporter notre assistance à nos frères et sœurs en leur apportant des vivres , du savon et des kits de protection>>, a conclu le député.

Après ces interventions, les kits alimentaires ont été remis symboliquement aux représentantes des bénéficiaires.

Publier un commentaire

0 Commentaires