Mort mystérieuse au sein des hauts gradés des FAT : un règlement de compte ?



Le chef corps du 1er Bataillon d’intervention rapide (BIR), le Lieutenant-Colonel Madjoulba Bitala a été retrouvé mort ce matin à son bureau. L’information est révélée par notre confrère en ligne Gapola.
L’officier supérieur dirigeait la BIR depuis 2014 après avoir assuré l’intérim au commandement du Centre d’Entraînement aux Opérations de Maintien de la Paix. Il a été très proche d’Enerst GNASSINGBE, un des fils du défunt président togolais.

Selon d’autres sources, il aurait été poignardé. Pour quelles raisons ? Pour l’instant, il serait difficile de le savoir. Seule une enquête situera la responsabilité si l’hypothèse d’assassinat se confirmait. 

C’est la première fois de mémoire de journalistes que ce drame survient dans notre pays. Cet assassinat s’il se confirme serait-il révélateur d’un malaise au sein de la grande muette ? L’avenir nous situera.

Clarisse AFANOU

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires