Coronavirus : Les convocations et les déferrements sont suspendus



La prison civile de Lomé est devenue l’un des foyers de la propagation de la COVID 19 au Togo. Plus de 150 pensionnaires de cet établissement de détention ont été testés positifs au virus, selon le directeur de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, Idrissou AKIBOU.

Ce qui fait qu’on note ces derniers temps des révoltes des prisonniers réclamant leur élargissement ou des mesures de protection. 

Comme solution à cette situation il a été non seulement  décidé de la suspension des visites aux prisonniers mais également de l’admission de nouveaux pensionnaires. Le temps que la situation se normalise.

Cette décision a une incidence sur l’appareil judiciaire tout entier. Puisque la justice est contrainte à ne plus condamner les prévenus.

Même au niveau des commissariats du pays, les convocations pour des litiges de moindre importance sont aussi suspendus.  

« Commettons les délits en même temps, nous ne serons pas condamnés », plaisante un justiciable.

Clarisse AFANOU
E-Mail : togoscoop@gmail.com
Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.
TOGOSCOOP, nous redonnons un sens aux scoops.

Publier un commentaire

0 Commentaires