L'ADDI apporte de l’eau au moulin des évêques du Togo


« La justice est gage de paix alors que l’injustice, surtout quand elle émane de l’autorité, est mère de l’anarchie », telle est la réaction de l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI) à sa sortie de la Conférence des évêques du Togo (CET) qui lors de sa 2ème session ordinaire de l’année a réagit sur la situation socio-politique du Togo.

Dans une déclaration rendue publique vendredi à l’issue de leur rencontre, les hommes en soutane du Togo ont passé en revu la situation sociopolitique du pays avec un point d’orgue la dernière présidentielle et les assassinats. Toutes choses qui ne sont pas de nature à apaiser le climat sociopolitique dans le pays.

Un  constat des évêques que partage l’ADDI qui joint  sa voix à celle de la Conférence des évêques du Togo pour « dénoncer et condamner avec la plus grande fermeté, les violences meurtrières perpétrées souvent par certains éléments des Forces de Défense et de Sécurité à l’encontre des citoyens, sous le curieux silence des autorités. La justice est gage de paix alors que l’injustice, surtout quand elle émane de l’autorité, est mère de l’anarchie », souligne un communiqué du parti président par le candidat à la dernière présidentielle, le Professeur Aimé Tchaboré GOGUE.

Tout en  félicitant la Conférence pour sa prise de position claire et sans ambiguïté aucune face à la situation sociopolitique que traverse le Togo et qui est occasionné par le régime en place.
L’ADDI, poursuit le communiqué, demande au Gouvernement de sortir de sa léthargie dommageable et rendre justice aux victimes, à leurs familles et au peuple togolais pour restaurer la paix sociale dans notre pays.

 


Clarisse AFANOU
E-Mail : togoscoop@gmail.com
Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.
TOGOSCOOP, nous redonnons un sens aux scoops.

Publier un commentaire

0 Commentaires