Dynamique Mgr KPODZRO : « Nous n’avons pas peur de la prison »




Trois responsables de la Dynamique Mgr KPODZRO à savoir Agbéyomé KODJO, candidat de la Dynamique éponyme, Fulbert ATTISSO Coordonateur général et Marc MONDJI, assistant de Mgr KPODZRO sont convoqués devant le Doyen des juges d’instruction demain vendredi à partir de 10h pour affaire les concernant, selon la note de convocation. Avant de répondre à cette convocation, les responsables de la Dynamique étaient devant la presse ce matin.


Pour la Dynamique cette nouvelle convocation n’est rien d’autre que le harcèlement dont ils sont l’objet depuis le début du processus électoral.


Même s’ils dénoncent le caractère arbitraire de cette convocation, ils vont l’honorer précisent-ils.  « Quand ceux qui sont en charge des responsabilités nous appellent, la légalité voudrait que nous nous présentions devant eux. Demain, nous allons nous présenter devant le juge, il n’y aura pas de dérobade, ni défection possible. Nous sommes légalistes », a laissé entendre Fulbert ATTISSO avant de poursuivre qu’ils ne se reprochent rien. 


Il a fustigé l’interdiction à eux faites par la justice de revendiquer leur victoire tout insistant sur le fait qu’ils ne font rien de contraire à l’ordre constitutionnel.


Les responsables de la Dynamique ont regretté que le pouvoir veut régler un problème politique par la justice tout en précisant qu’ils n’ont pas peur de la prison. 


« Nous n’avons pas peur de la prison. J’ai fait la prison et beaucoup ici ont également fait la prison parce qu’ici au Togo quand tu défends la justice sociale, si tu n’a pas fait la prison dis-toi que tu n’as rien fait, tu es loin du but. Soyons fiers d’aller en prison à cause de nos idées, et de nos opinions », a martelé Nabouldja.


Pour le représentant de la Dynamique au nord du pays lors de la dernière présidentielle,  nous sommes tous des prisonniers en sursis, c'est-à-dire que nous sommes puissants ou faibles quand nous sommes en conflit avec la loi, nous pouvons aller à n’importe moment en prison. 



« La privation de la liberté quand c’est pour une cause noble, en défendant le peuple assoiffé, traumatisé, bâillonné on n’a pas peur de la prison. M. Agbéyomé KODJO n’a pas peur de la prison parce qu’il a déjà fait la prison injustement. Tous les membres de la Dynamique, nous savons que la tâche ne va pas être facile parce que nous sommes en face d’un régime dictatorial, appelons les choses par leur nom », a réitéré ce professeur de Philosophie qui a justement déjà fait la prison.


Et de continuer que ceux qui détournent les fonds, 500 milliards dorment à la maison avec leurs femmes et  leurs enfants, ceux qui égorgent des gens au camp jusqu’à ce jour sont libres,  ceux qui assassinent les enfants au Togo, les enfants de 12 ans à Agoè, ne sont pas inquiétés et ceux qui défendent la justice sociale et la vérité, c’est eux qu’on veut emprisonner.

 « Si pour la démocratie et l’état de droit au Togo qu’on doit tous  nous enfermer disons oui à la prison », a-t-il réaffirmé.


Pour lui, tous les Togolais sont en prison, quand leurs droits les plus élémentaires sont  brimés. La prison n’est pas seulement de rester dans une clôture quand nos droits les plus élémentaires sont bafoués, quand on empêche les Togolais de parler, ils sont déjà en prison. 


« Si les faucons du régime à l’instar de Pascal BODJONA, Kpatcha GNASSINGBE ont fait la prison ce n’est pas nous qu’on accuse injustement qui allons avoir peur de la prison ».


« Que le RPT-UNIR sache que c’est le jour qu’on nous dira que nous ne sommes  pas Togolais comme Faure, comme Bawara, et les autres, c’est ce jour-là que nous allons renoncer au combat, si tel n’est pas le cas, nous avons trahi la mémoire de Sylvanus Olympio », a conclu Naboulga.


Notons que le domicile de Marc MONDJI a été cambriolé ces derniers jours par des individus non identifiés et le matériel informatique servant à produire, stocker et diffuser des éléments audiovisuels a été emporté.


Albert AGBEKO

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

TOGOSCOOP, nous redonnons un sens aux scoops.

Publier un commentaire

0 Commentaires