Fin de l'année académique: Les consignes du ministre pour les classes de passage



L’année scolaire 2019-2020 a été particulière dans l’histoire de l’enseignement togolais. Ecourtée un peu plus tôt que prévue au deuxième trimestre en raison du coronavirus, comment faire passer les élèves des classes de passage en classe supérieure étant attendu que ceux des classes d’examen vont passer  leurs examens a été un casse-tête chinois pour les responsables des ministères concernés. Ils viennent de trancher.
C’est la fin de l’année académique en cours depuis deux semaines, a indiqué une note du ministère de l’éducation nationale. Les modalités de passages des élèves en classe supérieure ont été édictées hier par le ministre dans une note à l’intention des directeurs régionaux de l’éducation nationale. Elles tiennent compte des particularités de chaque degré d’enseignement et de l’évolution des évaluations avant la suspension des cours. 

Ainsi, dans le primaire le passage en classe supérieure tiendra compte de la moyenne des notes du 1er et 2ème trimestre. 

Quant au 1er cycle du secondaire (6ème, 5ème et 4ème), l’addition de la moyenne des notes de classe et celle des notes de composition sera déterminante au passage en classe supérieure.

S’agissant de 2nd cycle du secondaire (classe de 2nd), la situation n’est pas identique à tous les établissements car certains ont pu faire des devoirs surveillés après les compositions du 1er semestre, d’autres n’ont pas pu faire les devoirs dans certaines disciplines après les compositions du 1er semestre et enfin un troisième cas de figure est celui où certains établissement n’ont pu faire aucun devoir surveillé après les compositions du 1er semestre. A tous ces cas de figure, le ministre recommande :

-Pour le 1er cas d’hypothèse le passage en classe supérieur après l’addition des notes de devoir du 2ème semestre et la moyenne des notes de classe et de composition du 1er semestre.

-Pour le 2ème cas d’hypothèse, le passage en classe supérieur après les notes de devoirs qui ont été faits en les complétant avec les matières dont les devoirs programmés n’ont pas pu être faits, par la moyenne des notes de classe mentionnée sur le bulletin du 1er semestre.

-Pour le 3ème cas d’hypothèse, le bulletin de l’élève sera préparé en reprenant les notes inscrites sur le bulletin du 1er semestre.

Dans tous les cas de figure, précise la note du ministre, le conseil de fin d’année statuera sur les performances de chaque  élève pour décider de son passage ou non classe supérieure. « Une attention particulière devra être portée sur le cas des élèves dont les performances sont en progresse », souligne la note.  

« Quoiqu’il en soit, aucun élève dans cette situation exceptionnelle ne doit être exclu pour insuffisance de résultats », a insisté le ministre Affoh-Dedji.

 Clarisse AFANOU
E-Mail : togoscoop@gmail.com
Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.
TOGOSCOOP, nous redonnons un sens aux scoops.

Publier un commentaire

0 Commentaires