Atakpamé : HCRRUN réceptionne des ouvrages au profit des communautés de Djerehouye et Bocco



 Conformément à la recommandation 54, « la CVJR recommande que des réparations communautaires et collectives soient privilégiées dans le cas de conflits intercommunautaires et de déplacements de populations. Ces réparations qui peuvent prendre la forme d’œuvre d’utilité publique ou de projets de développement qui doivent être distinguées des projets ordinaires de l’Etat. De plus, la CVJR recommande qu’une attention particulière soit accordée aux problèmes fonciers, à la chefferie traditionnelle et aux abus d’autorité qui sont souvent sources de ces conflits intercommunautaires et enfin que là où les conditions le permettent, des actions de réconciliation traditionnelle ou de médiation soient menées en vue de rétablir la cohésion entre les groupes sociaux en conflit ». Dans le cadre de la mise en œuvre de ce volet de la CVJR dont le lancement officiel avait été effectué le 16 Novembre 2019 à Djerehouye, le HCRRUN a réceptionné ce mercredi 26 Août 2020 à Djerehouye et Bocco des ouvrages répartis en deux volets tels que construction de nouvelles infrastructures scolaires et la réhabilitation de celles déjà existantes et l'accompagnement de ladite institution dans le choix des membres à aider à la reconstruction des habitats détruits lors des violences survenues en 2015. 

« Par ces actes posés, le HCRRUN offre aux communautés divisées des cadres unificateurs et qui favorisent leur meilleur rapprochement qui permettent d'enclencher le dialogue entre elles. Les autorités togolaises sont résolues à la promotion du vivre-ensemble et à l’acceptation de l'autre pour construire une paix durable et enclencher ainsi le développement local et communautaire », a estimé Edoh AKAKPO, Préfet de l'Ogou.

 Les ouvrages réceptionnés sont le résultat du projet pilote conçu par HCRRUN au bénéfice des populations de Djerehouye et du village Bocco, victimes des violences à caractère politique qui ont fait preuve de discipline de solidarité et d'esprit d’entraide, désireuse de travailler d'un commun accord pour se bâtir un avenir plus harmonieux et convivial à eux et leurs progénitures. Ces initiatives dont leur réalisation a permis de mettre ensemble les fils et filles des différentes communautés en conflit a permis de promouvoir l'acceptation, le respect mutuel, la solidarité et la recherche constante de la paix, des valeurs indispensables à une cohésion sociale nationale, selon Mme Claudine KPONDZO-AHIANYO, deuxième-rapporteur du HCRRUN. 

Rappelons que les conflits intercommunautaires de Djerehouye intervenus en 2015 ne rentrent pas directement dans les prérogatives de HCRRUN mais lui ont été confiés exceptionnellement par le Chef de l'État, d'où ladite institution en a fait un “Projet Pilote” dans le cadre de la mise en œuvre des réparations communautaires et collectives qui seront exécutées dans différentes localités sur l'étendue du territoire national. La cérémonie s'était déroulée dans le respect strict des mesures et gestes barrières instaurés par le gouvernement dans la lutte contre la propagation à la pandémie COVID-19.

Jean-Marc E.
E-Mail : togoscoop@gmail.com
Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Publier un commentaire

0 Commentaires