Débrayage au CHU Campus dès la semaine prochaine


Quelques jours après les urgentistes du Centre hospitalier universitaire Sylvanus OLYMPIO (CHU-SO) de Lomé, c’est le tour du personnel du second CHU de la ville, le CHU-Campus, de se faire menaçant. Le personnel de cet hôpital met la pression sur les autorités du secteur de la santé en annonçant à compter de la semaine prochaine un préavis de grève.

Regroupé au sein de cinq syndicats de base à savoir le SYNPHOT, SUYNPERSANTO, SYLASTO, SYNAM et SYNAFRETO, le personnel du CHU Campus annonce des perturbations dans les soins de santé à partir du 11 août prochain. Un préavis de grève a été adressé dans ce sens à la direction le 03 août dernier. Les praticiens hospitaliers  réclament du matériel de protection comme les urgentistes du CHU SO la semaine dernière lors d’un sit-in et la prime de motivation. 

Ce mouvement est reconductible, prévient le personnel. 

A la pointe de la lutte contre la pandémie du coronavirus, comme dans la plupart des pays, le personnel de santé bénéficie d’une prime spéciale de motivation. Mais aucune annonce officielle n’a été faite au Togo en faveur de ce corps. Plus grave, le matériel de protection indispensable à leur travail en cette période de contamination, promis se laisse à désirer.

Vivement que les autorités se penchent sérieusement sur le cas du personnel de santé en cette période.

 Clarisse AFANOU

Publier un commentaire

0 Commentaires