Maladies tropicales négligées : L’OMS offre un lot de produits pharmaceutiques au Togo




Le gouvernement togolais a réceptionné cet après-midi un lot de produits pharmaceutiques.  Acquis et mis gratuitement au profit du gouvernement togolais par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ces médicaments rentrent dans le cadre de la stratégie de lutte sur la réduction de la morbidité liés à neuf maladies tropicales négligées. La cérémonie sobre de remise de ces produits pharmaceutiques s’est déroulée au siège du Bureau de l’OMS Togo à Lomé en présence du Coordonateur résident du Système des Nations unies au Togo, M. Damien MAMA, de la Représentante résidente de l’OMS au Togo, Dr Binta Fatoumata Tidiane DIALLO et de la Directrice de cabinet du ministère de la santé Mme Midamégbé AKAKPO.
Les lots ont été symboliquement remis à la directrice de cabinet du ministère de la santé, représentant son ministre par M. MAMA et Dr DIALLO. La DC a remercié les donateurs pour ce geste  qui permettra au Togo de poursuivre sa lutte contre ces maladies tropicales négligées au moment où tous les regards sont focalisés sur la COVID 19.
En tout 3 924 000 comprimés de praziquantel d’une valeur de prêt de 205 millions ont été remis au gouvernement togolais pour le traitement de la bilharziose.
La Représentante résidente de l’OMS a admis que la COVID 19 est actuellement au centre des préoccupations mais cela ne doit pas faire oublier les autres problèmes de santé. Et donc pour la Représentante, la lutte contre les maladies tropicales négligées (MTN) rentre dans le cadre de la continuité des services de santé afin de n’être surpris par d’autres flambées d’épidémies. Dr DIALLO a pour finir félicité le gouvernement togolais et les partenaires pour leurs engagements et pour les résultats obtenus.
 Le Togo, faut-il le rappeler, a éliminé l’année dernière la Filariose lymphatique.
Parmi les neuf maladies tropicales négligées nous pouvons citer l’Onchocercose, Schistosomiase, Géohelminthiases, Trachome…
Les maladies tropicales négligées sont un groupe de maladies évitables et curables qui affectent 1,5 milliard de personnes, dont 40 % vivent en Afrique. Ces maladies touchent les populations les plus pauvres et les plus vulnérables qui vivent dans les zones reculées d’Afrique. Elles défigurent et provoquent des handicaps, empêchent les enfants d’aller à l’école et les parents de travailler – limitant leur potentiel et laissant les habitants prisonniers de la pauvreté.

Francine DZIDULA
E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Publier un commentaire

0 Commentaires