ASFEEN a finalisé son document sur la politique de l’approche genre






Comme dans la société de façon générale, la vie associative n’est pas souvent exempte de mentalité de supériorité de l’homme sur la femme, d’exclusion des personnes en situation de handicap, de marginalisation des personnes d’obédiences différentes... Ce comportement avilissant et qui porte atteinte à la dignité ne donne pas les chances égales aux acteurs de la société que sont l’homme et à la femme de faire éclore leur talent.



Face à ce constat et pour que personne ne soit lésée ou discriminée, le Réseau de lutte contre la traite des enfants au Togo (RELUTET) initie des formations sur la mise en place d’une politique de l’intégration de l’approche genre à l’intention de ses associations membres. Ce lundi c’est le tour de l’Association des femmes pour l’épanouissement des enfants (ASFEEN). A l’issue de la rencontre, les participants qui sont les membres du Conseil d’administration (CA) et du bureau exécutif (BE) de l’association ont finalisé le document de ladite politique  qui sera validé dans les prochains jours.



Cette rencontre rentre dans le cadre d’un projet initié par  RELUTET et qui permet de former les membres  des structures associatives du réseau sur l’approche genre à intégrer à tous les niveaux de leur programme et projet.



Pour le Consultant du projet M. Yao Laurent GNAKOU, pour parvenir à cette approche, il faut que « chaque membre de l’association à quelque niveau qu’il se trouve change de comportement par rapport à cette nouvelle donne qui permet désormais qu’on donne des chances égales à l’homme et à la femme à saisir les opportunités qu’offrent les programme-projets pour évoluer vers  un développement plus humain, plus inclusif et durable ».

Pour lui, il est important que chaque structure fasse un diagnostic interne pour éliminer les gaps, les écarts, les aspects de discrimination, les stéréotypes qui minent la  vie associative.



De son côté Mme Kafui ASSIGNON trouve essentiel que « chaque association intègre cette approche dans tous ses projets et programmes au niveau du CA et du BE afin qu’elle reflète les décisions et les interventions » car, a-t-elle souligné, dans certaines associations les femmes travaillent beaucoup plus mais on ne les  implique pas dans les prises de décisions.



Créée en 1999, l’Association des femmes pour l’épanouissement des enfants (ASFEEN) a pour but d’œuvrer pour l’épanouissement intégral de l’enfant et à l’autonomisation de la femme. Elle apporte aussi des appuis multiformes pour la scolarisation des enfants surtout les plus démunis dans Lomé commune et dans le Zio.







Clarisse AFANOU

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Publier un commentaire

0 Commentaires