Le ministre KPABRE-SYLLI repose désormais parmi les siens






La dépouille mortelle du « Protocole » acheminée dans sa ville natale de Dapaong dans la région des Savanes, repose désormais parmi les siens. Le ministre Arouna Batienne KPABRE-SYLLLI revient, « chez lui », c’est là-bas le 09 novembre 1954, il a vu le jour et débuté ses études. Il est donc retourné à la terre qui la vue naitre.



L’émotion était grande dans la ville ce samedi. Les mines étaient serrées et le visage marqué par le deuil. Pour une fois, Dapaong, la grande ville de la partie septentrionale du pays n’accueille pas une grande cérémonie de marque mais il s’agit du rappel à Dieu d’un de ses illustres fils.



Et pour la circonstance, le Premier ministre qui représentait le Président de la République a fait le déplacement. On notait également la présence des ministres et des amis de l’illustre disparu.



« Au nom du Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé et du Gouvernement, au nom des autres institutions de la République, à qui celui que nous accompagnons ici vers la grande paix du dernier sommeil, a donné toute une existence de fidèles et loyaux services, le peuple togolais apporte, par ma voix, à la dépouille mortelle de Arouna Batienne KPABRE-SYLLI, avec la tristesse émue du suprême adieu, l'hommage d'un regret douloureux et d'une juste reconnaissance », a déclaré le ministre en charge de la communication Foli- BAZI KATARI au nom de la République.



Pour sa part, le ministre Taïrou BAGBIEGUE, a au nom du parti Unir, salué la mémoire d'un grand militant qui a toujours servi le Parti avec loyauté.



Fils d’un ancien député du CUT en 1958, Arouna Batiem KPABRE-SILLY était ancien chef Protocole et ancien ministre du Général Eyadema GNASSINGBE avant d’être nommé ensuite dans les différents gouvernements de Faure GNASSINGBE successivement au poste de ministre du Tourisme,  du Commerce, de l’Industrie, du Développement du secteur privé et de la Promotion de la consommation locale avant de rejoindre le poste de ministre auprès de la Présidence de la République.



Il était décédé le 18 août dernier à Paris à la suite d’une maladie qui a nécessité son évacuation sanitaire.



Albert AGBEKO

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Publier un commentaire

0 Commentaires