Santé: Malgré la COVID 19, le gouvernement togolais intransigeant avec les maladies tropicales négligées



Parce que la pandémie liée au coronavirus ne doit pas faire oublier les autres maladies ni entraver la continuité des services de santé, le gouvernement togolais organise du 08 au 19 septembre 2020, sa campagne annuelle de traitement de masse (TDM) contre l’onchocercose, la bilharziose et les vers intestinaux.



Ces maladies font partie des  maladies dites « tropicales négligées » qui touchent environ 1 milliard de personnes dans le monde principalement les populations pauvres. Ces infections sont favorisées par l’absence d’eau salubre, les mauvaises conditions de logement et le manque de moyens d’assainissement. Les enfants sont les plus vulnérables face à ces maladies qui, chaque année, tuent, handicapent ou rendent irrémédiablement invalides des millions de gens, qui souvent souffrent et sont socialement exclus pour le restant de leurs jours.



Le gouvernement togolais qui vient de remporter une belle bataille en étant le premier pays africain à éradiquer la maladie du sommeil ne veut pas rester en si bon chemin, c’est pourquoi il veut intensifier à partir de  cette semaine la campagne contre ces trois maladies.



A cet effet, la campagne qui se déroulera dans le strict respect des mesures barrières édictées par le gouvernement dans la lutte contre le coronavirus concerne toutes les régions du pays à l’exception de la région Lomé-Commune.  Elle touche prioritairement les populations cibles à savoir :

-les enfants d’âge scolaire de 5 à 14 ans pour l’administration de l’Albendazole destiné à traiter les vers intestinaux

-les enfants d’âge scolaire de 5 à 14 ans et les femmes de 15 à 49 ans, dans les localités à risque, pour l’administration du Praziquantel, destiné au traitement de la bilharziose avec la présence de sang dans les urines ;

-toute la population âgée de 5 ans et plus, pour l’administration de l’Ivermectine, destinée à traiter l’onchocercose ou cécité des rivières.


Pour la bonne marche de la campagne, l’OMS a mis à la disposition du Togo des lots de médicaments.



Le ministère de la santé et de l’hygiène publique quant à lui remercie la population pour son adhésion aux différentes interventions destinées à l’amélioration de son état de santé. Il invite à cet effet à une participation massive à ce traitement tout en réservant un accueil chaleureux aux agents de santé communautaire dans le strict respect des mesures barrières contre COVID 19.



Francine DZIDULA

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Publier un commentaire

0 Commentaires