Fin de la tournée de sensibilisation sur la préservation de l’environnement marin

 



Entamée depuis quelques jours la tournée de sensibilisation sur la préservation de l’environnement marin et la professionnalisation du secteur de la pêche initiée par la Direction des affaires maritimes  (DAM) et ses partenaires a pris  vendredi dernier au port de pêche de Lomé. La dernière étape les pêcheurs ont été entretenus par leurs pairs sur des sujets d’intérêt commun à savoir le respect des mesures de sécurité, l’utilisation des outils de sécurité en mer, la météorologie, la pêche illicite non réglementée,  l’importance de la formation en sauvetage et le recensement des piroguiers et  embarcations.

Les autorités maritimes togolaises intensifient depuis un moment la sensibilisation des pêcheurs sur les mesures vitales de prévention  et de bonne pratique de leurs activités afin d’assurer leur vie ainsi que leurs activités. C’est dans ce contexte et vue les accidents qui se répètent dans l’exercice de leurs fonctions que le Ministère en charge des Affaires maritimes, représenté par le  Directeur des Affaires Maritimes, Matchonnawè BAKAI a initié une tournée de sensibilisation des communautés de pêcheurs du littoral côtier avec la participation d’autres services maritimes.

La tournée, débutée le 15 Septembre, à Adisenou, a chuté au nouveau Port de Pêche de Lomé le 02 octobre 2020.  Animée conjointement par la Direction des Affaires Maritimes, la Direction de la Pêche, la Préfecture Maritime, la Brigade Maritime,   la sensibilisation a porté essentiellement sur la réglementation de la pêche, l’importance du port d’outils adéquats lors de la pêche (gilets, gants et casques) l’utilisation d’outils de travail adéquats autorisés selon les normes, l’immatriculation des embarcations, la sécurité à bord de ces embarcations,  le recensement des pêcheurs, ou encore la préservation de l'environnement et les menaces de la pêche illicite et son impact sur la biodiversité des océans.

Selon madame TIEBE Salamatou, chef de division de Sécurité Maritime et Protection de l’Environnement Marin, l’objectif de cette tournée est de sensibiliser les pêcheurs sur les mesures de sécurité individuelle et collective, à entretenir leur milieu de travail et le port de pêche qui un joyau que le gouvernement a offert à la population mais qui se trouve dans un état déplorable. Les pêcheurs doivent à l’issue de cette sensibilisation être outillé sur la protection de leurs environnement de travail et éviter la pêche illicite non réglementée.  Il est important de connaitre également le nombre des pêcheurs en vue de faire des statistiques et  d’élaborer des projets à leur endroit surtout avec le nouveau ministère dédié au secteur maritime. En plus de cela, il faudra que les pêcheurs se forment en nage et en sauvetage et se professionnalisent également.

Outre les sujets abordés au cours de cette sensibilisation, l’accent a été mis sur l’importance de la météorologie pour le pêcheur, la professionnalisation du métier de pêcheur, les formations en secours et le besoin d’avoir une communauté bien organisée surtout pour l’entretien du port de pêche de Lomé. Ce dernier point est un sujet préoccupant pour Samié PERE, le directeur du Port de pêche de Lomé qui a saisi l’occasion pour dénoncer les mauvaises conduites qui surviennent dans les locaux telles que: la mauvaise gestion des déchets,  l’insalubrité des toilettes, la pollution du bassin et le non-respect des règles d’hygiène.

Pour pallier à ces comportements  qui  dégradent l’environnement  et  empêchent le bon fonctionnement du port de pêche, il a été alors mis sur pied un comité constitué de pêcheurs et de propriétaires de pirogues afin de veiller au respect de l’environnement et de la salubrité des locaux du port de pêche. Comme geste symbolique pour aider à la gestion des déchets dans les locaux, la Direction des Affaires Maritimes a fait don de deux poubelles à la communauté des pêcheurs du port de pêche.

 


A la fin des communications, les pêcheurs ont a salué la démarche de la DAM et ont saisi l’occasion pour souligner leurs difficultés à observer les mesures et interdictions dans leurs pratiques à l’instar de l’interdiction de s’approcher des navires. Ils relèvent que les eaux sont davantage pauvres en ressources halieutiques. Les  endroits interdits sont plutôt propice à la pêche du à l’ombrage des navires et aux lumières qui attirent les poissons.

Le Directeur des Affaires maritimes,  pour sa part a rassuré les pêcheurs du nouveau Port de pêche de Lomé que leurs inquiétudes seront prises en compte et transmises aux autorités en charge des affaires maritimes.

Cette visite  a par ailleurs permis d’observer l’état des infrastructures du port de pêche. Pour rappel, ledit port a été inauguré le 21 novembre 2019.

 

Clarisse AFANOU

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

 

Publier un commentaire

0 Commentaires