La CNDH initie la réflexion sur « Responsabilité des acteurs de l’éducation et état d’urgence sanitaire lié à la Covid 19 »

 



Le 20 novembre est commémoré de par le monde comme journée internationale des droits de l’enfant. Dans le cadre de cette célébration, la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH), a organisé ce vendredi au Relai de la Caisse à Lomé, une journée de réflexion sur « Rôle et responsabilité des acteurs de l’éducation dans l’encadrement des apprenants en période d’état d’urgence sanitaire lié à la Covid 19 ».

C’était une occasion pour les acteurs concernés par la protection de l’enfance de réfléchir sur leur contribution à un meilleur encadrement des apprenants en période d’état d’urgence sanitaire lié à la pandémie de la Covid 19.

A l’ouverture des travaux, le Rapporteur général de la CNDH, Yaovi SRONVI a appelé « chaque acteur de l’éducation à jouer convenablement sa partition de manière à garantir et à préserver les efforts et les progrès réalisés pour que les obstacles à l’éducation auxquels sont confrontés les apprenants en cette période de pandémie ne persistent ni ne s’aggravent pas ».  


 

Au cours de cette journée, les participants se sont penchés sur l’impact de la crise sanitaire sur le secteur de l’éducation, l’exercice de l’autorité parentale dans le contexte de la Covid-19 et l’apport des parents d’élèves dans l’encadrement des apprenants en période de crise.

A l’issue de cette journée des recommandations ont été formulées à l’endroit des partenaires de l’éducation.

 

Clarisse AFANOU

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

 

Publier un commentaire

0 Commentaires