Présidentielle 2020 au Burkina Faso : Ce que prédisent les sondages

 


L’Institut de Recherche et de Sondage Apidon (IRSOA) a dévoilé les résultats de son troisième sondage réalisé en novembre 2020 auprès de 2300 électeurs dans les 13 régions du Burkina Faso.

 

A quelques heures de la clôture de la campagne électorale, la dernière étude d’Apidon révèle un  léger  recul  de  pourcentage, mais  un  maintien  de  la  position de Roch Marc Christian Kaboré qui confirme, selon le sondage, la possibilité de gagner les élections au premier tour.

 

L’étude prévoit également une avancée du candidat du CDP qui se positionne avec son parti pour être le chef de file de l’opposition ; une remontée du candidat de l’UPC qui reste cependant en troisième position ; une  remontée  du  candidat  de  AGIR  ENSEMBLE  qui  reprend  la  quatrième position ; un  repli  du  candidat  du  MPS  absent  sur  le  terrain occupant  cependant  la cinquième place.

Les intentions de vote révèlent que Roch Kaboré vient en tête avec 57,61%…

 

Les intentions de vote de partis politiques montrent ainsi que le MPP est largement choisi par les répondants comme le parti qu’ils ont l’intention de  voter  (47,87%  contre  61%  au  précédent  sondage). Viennent  ensuite le CDP (13,96%  contre 13%  au précédent  sondage),  l’UPC  (11,74% contre  10%  au précédent sondage) et enfin AGIR ENSEMBLE, le MPS, le NTD et, l’ADF/RDA pour respectivement 3,26%, 2,87%, 2,09% et 2,00%. Tous les autres partis ont chacun moins de 1% et 1,13% restent indécis, selon les prévisions d’Apidon.

 

Les intentions de vote du Président du Faso révèlent que le candidat Roch Kaboré vient en tête avec 57,61% (contre 60,39% des intentions au précédent sondage), suivi par Eddie Komboïgo (11,87% contre 13,78% au précédent  sondage),  Zéphirin  Diabré  (10,74%  contre  9,35%  au  précédent sondage),  Kadré  Désiré  Ouédraogo  (4,52%  contre  0,09%  au  précédent  sondage), Isaac  Zida  (3,26  %  contre  6,74%  au  précédent  sondage)  et  Tahirou  Barry (2,48  %  contre  3,43%  au  précédent  sondage). Le reste des candidats ont  chacun moins de 2% et 1,78% sont indécis.

50% DES ENQUETES REPONDENT CONNAITRE LE PROGRAMME POLITIQUE DE LEUR CANDIDAT

 

A la question de savoir s’ils connaissaient le programme politique  de  leur  candidat,  un  peu  plus  de  la  moitié des sondés répondent  par  l’affirmative  (50,48%)  et  un  peu  moins par la négative (49,52%). Si 50% répondent connaitre le programme politique de leur candidat, 66% affirment ne l’avoir  pas  lu.  Seulement  34%  attestent  avoir  lu  le programme politique de leur candidat.

 

Le sondage a par ailleurs confirmé que le Burkina Faso qui a connu deux crises majeures (le terrorisme et  la  pandémie  de  Covid-19)  a connu  un  glissement  de  ses  priorités  avec  une émergence  du  besoin  de  sécurité et  des  perceptions  et  préoccupations  nouvelles.

 

Il faut noter que la série de sondages a comporté 4 phases : la première a été effectuée sur le terrain avec un échantillon de 5137 personnes, dans  les  13  régions  du  pays  et  visant  à  mesurer  les  perceptions,  préoccupations, attentes et intentions de vote des électeurs au Burkina Faso ; la seconde a porté sur des jeunes de 18 à 35 ans des 13 régions du pays ; la troisième a porté sur 2300 électeurs des 13 régions ; la quatrième, objet du présent point, a porté sur 2300 électeurs des 13 régions du pays.

 

 

Source : Burkina24

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Publier un commentaire

0 Commentaires