ANPC: En 2019, au total 610 hectares terres ont été consumés par des feux de végétation et d'incendie dans les préfectures d’Agou et Kloto

 



  Informer, éduquer, sensibiliser la population afin d'éviter les catastrophes causées par les feux de végétation et incendie, telles sont les raisons qui ont poussé l'ANPC à convier les autorités locales et préfectorales à une journée d'échange au Centre de Lecture et de Loisir Culturel (CLAC) d'Agou Gadzepe.

 

 Ce 1er décembre 2020, le 1er adjoint au Maire Agou 1, la police, la gendarmerie, les présidents CVD, CDQ, les chefs cantons ont répondu tous présents à l’appel de l'Agence Nationale de la Protection Civile (ANPC). Il était question de se préparer afin d'éviter les conséquences nuisibles des feux de brousse. Les responsables de l'ANPC, à travers des projections des images et vidéos des catastrophes antérieures au cours de cette séance de sensibilisation, ont amené les différents participants à revivre de tristes réalités et à mieux jouer désormais leur rôle d'éclaireurs. Ils ont rappelé à l'assistance, les causes relatives aux feux dévastateurs en parlant des fumeurs de cigarette, les chasseurs, les extracteurs de vin de palme, les bouviers..... En outre, les participants ont été édifiés sur l'importance d'éviter les feux de végétation et incendie : « la mise en place des pare-feu, le respect de la date limite des feux de végétation utilitaire qui est fixée au 15 Janvier 2021 dans les Plateaux-Ouest ».

 

L'année passée les préfectures d'Agou et de Kloto ont enregistré des dégâts très importants. Au total 610 hectares de produits de rentes et de produits vivriers ainsi que écoles, des salles de classe et des tables bancs qui ont été consumés par de feux de végétation et d'incendie. On a aussi enregistré au total 68 concessions, habitations et magasins confondus, qui ont été consumés par les incendies.

« Il était question de mieux  outiller ces acteurs sur ces feux de végétation-incendie afin qu'ils soient aptes à alerter les populations de l'imminence de ces feux de végétation-incendie, les comités anti-feux pour pouvoir lutter efficacement contre les feux de végétation et incendie », a laissé attendre le Commissaire de police, Segnanou K. Odilon, YETOR, Chef d'antenne ANPC-KPALIME. « Le résultat espéré est que nous puissions traverser cette période de sécheresse sans feu de végétation-incendie dans notre localité..." a-t-il renchéri.

 

Il est primordial de tout faire pour protéger le Pic d'Agou, ce patrimoine touristique qui fait la fierté du milieu et du Togo, contre ce fléau cette année, a souligné Mr GNASSOGBO, directeur préfectoral des affaires sociales.

 

Notons que plusieurs inquiétudes ont été partagé entre les responsables de l'ANPC et les participants qui, d'ailleurs ont rassuré les organisateurs qu'ils seront fiers de jouer leur partition dans cette lutte pour la sauvegarde de l'écosystème.

 

 

 

Boris BEDJRA

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

 

Publier un commentaire

1 Commentaires