Adrien Béléki Akouété, Président du bureau provisoire de la CPP : « Il est temps de penser à l’avenir de notre pays dans un sursaut patriotique »

 



A l’orée de cette nouvelle, la rédaction de votre site d’information donne la parole aux acteurs sociopolitiques togolais. Ils jettent un regard  sur l’actualité socio-politique du pays et présentent leur vœu au peuple togolais.

Ici,  Adrien Béléki Akouété, le président du bureau provisoire de la Convergence patriotique panafricaine (CPP).

Togo Scoop Info : L’année 2020 tire vers sa fin. Qu’est-ce qui vous a le plus marqué au cours de cette année 2020 ?

 

Adrien Béléki Akouété : Je voudrais au nom du Bureau exécutif et en mon nom personnel remercier toutes les rédactions des journaux qui au cours de cette année 2020 ont fait de leur mieux pour nous informer, nous divertir, nous relaxer. Grâce à vous les Togolaises et les Togolais sont informés à tout moment sur tous les évènements qui se passent dans le monde. Je voudrais vous encourager à continuer avec beaucoup de courage et de détermination.

Le monde a déjà connu des crises, des guerres  dues à des incompréhensions des hommes, des maladies comme la grippe espagnole en 1918. Mais ce qui se passe cette année avec la COVID19 est exceptionnelle. Cette pandémie est venue nous rappeler que nous sommes toujours fragiles malgré les efforts des recherches, des efforts de la médecine et des efforts de tout genre. Nous connaissons aujourd’hui une augmentation de l’insécurité alimentaire, une augmentation de la pauvreté et plus grave le risque d’une déscolarisation massive des enfants.

La crise économique engendrée par la pandémie pourrait basculer près de 420 millions de personne dont une grande majorité en Afrique subsaharienne et en Asie du sud dans la pauvreté absolue. Donc l’évènement marquant de cette année 2020 est cette pandémie.

 

Togo Scoop Info : Le lendemain de l’élection présidentielle de 2020 a été crispé au Togo comme les précédentes élections. Quel dénouement entrevoyez-vous pour la lancinante crise électorale au Togo ?

 

Adrien Béléki Akouété : Nous pensons que l’élection du 22 février 2020 n’a pas échappé à la règle de ce que nous observons depuis la première élection démocratique en 1993. Les hommes et les femmes avertis ne sont pas étonnés. La crise a commencé avant l’élection proprement dite. Et cette crise est due essentiellement à la division au sein de l’opposition démocratique. Pour nous à la CPP, nous avons décidé ne soutenir aucun candidat. Nous avons laissé nos militants au libre choix de leur conscience. En suivant les messages des uns et des autres il est temps de penser à l’avenir de notre pays dans un sursaut patriotique. Retrouvons nous ensemble dans l’esprit collectif de reconstruction de notre cher Togo. Pour une fois redéfinissons ensemble les grandes lignes de notre nouveau départ dans le respect mutuel et dans la confiance renouvelée l’un envers l’autre.

 

Togo Scoop Info : 2021 est une année électorale. Le gouvernement compte organiser les régionales pour la première fois dans le pays. Comment votre parti compte-t-il aborder cette échéance électorale

 

Adrien Béléki Akouété : La CPP malgré l’épisode de certaines actions isolées de certains de ses militants hors de la réalité politique du parti est prête dans un esprit d’un travail de groupe au sein de l’opposition à participer à ces élections. Les formations faites et à organiser, la restructuration de certaines fédérations permettront de faire le choix des hommes et des femmes capables de relever ces défis. Nous nous organisons à faire revenir des amis qui nous ont quittés en un moment pour un nouveau départ.

 

Togo Scoop Info : 2020 c’est aussi la pandémie liée au coronavirus. On ne l’a pas vu venir en  début de l’année et pourtant il a bouleversé les habitudes des hommes et emporté beaucoup de vie. Quel regard portez-vous sur la gestion de cette crise par le gouvernement togolais ?

 

Adrien Béléki Akouété : La gestion de cette pandémie n’est  pas seulement une affaire du gouvernement mais de tous les Togolais.  Le gouvernement fait sa part, au peuple de faire sa part aussi. Selon les informations la prise en charge d’un malade coûte très cher. Personne n’a vu venir avec cette ampleur ce coronavirus.  Il est temps que nous en prenions conscience dans nos comportements quotidiens, que nous respections les mesures et les consignes. Nous sommes dans un pays fragile économiquement et nous devons nous comporter en conséquence.

 

Togo Scoop Info : Quels rêves nourrissez pour votre pays à l’orée de la nouvelle année ?

 

Adrien Béléki Akouété : J’ai toujours rêvé comme les hommes et les femmes qui ont pensé à la mise en place de la CPP qu’un jour viendra nous aurons un Togo réconcilié avec lui-même, un Togo où l’eau coulera pour tous ses enfants, un Togo où on aura moins d’enfants dans les carrefours en train de chercher de quoi manger, de quoi se vêtir, un Togo où tous les enfants auront un emploi , enfin un Togo où la dignité humaine règnera. Que 2021 soit pour nous tous le début de ce rêve.

Togo Scoop Info : Un mot à l’endroit du peuple togolais…

 

Adrien Béléki Akouété : Au peuple togolais le courage, la détermination et le sens de la responsabilité. Que 2021 soit un début d’espérance pour chacun d’entre nous.

Bonne et heureuse année à tous

Vive le Togo

Vive la CPP

 

Propos recueillis par Albert AGBEKO

E-Mail : togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Publier un commentaire

0 Commentaires