Agression de Ganiou Soglo: Rosine Vieyra Soglo charge la police

 



 

Comme nous l’annoncions dans notre précédente publication, l'ex-député et ex-première dame du Bénin Rosine Vieyra Soglo s'est effectivement prononcée ce matin sur l'agression de son fils Ganiou Soglo et se désole de la situation de Pascal, le chauffeur de son fils, ceci dans une intervention diffusée  en direct sur sa page facebook hors des caméras et micros des hommes de la presse.

 

L'ex-première dame et ancienne brave dame du parlement du Bénin a réagi à l'agression survenue dans la nuit du 5 février 2021 contre son fils criblé de balles et qui suit actuellement des soins intensifs à Paris.

C'est face à des milliers d'internautes  ce lundi que Rosine Vieyra Soglo s'est prononcée.

La doyenne d'âge, dame de fer n'est pas satisfaite de l'évolution de l'enquête policière après les faits : << On a voulu lui prendre la vie. Il a gardé une balle dans le thorax et qu'est-ce qu'on vient nous dire? La police nous dit qu'il a été braqué >>. Nous notons des événements par-ci et par-là. << Jusqu'à présent le président Soglo et moi-même ne sommes pas mis au courant de ses résultats. Nous n'en savons rien. La police aurait un point  de presse il y'a 10 jours exactement. Depuis 10 jours la police ne sait pas toujours qui est l'auteur de ce crime>>.

Le sort réservé à Pascal, le chauffeur de Ganiou Soglo inquiète Rosine Vieyra Soglo

Elle déclare que c'est grâce à  l’habileté au volant du chauffeur que son fils est en vie.

<< Je voudrais remercier Pascal d'avoir eu la promptitude de sauver notre fils. Je suis désolée de ne pouvoir rien  faire pour vous Pascal parce que vous êtes en garde à vue. Qu'est-ce qu'on reproche à Pascal ? D'avoir sauvé la vie de son patron? Qu'est-ce qu'on veut lui faire dire ? Qu'est ce qui ce passe dans notre pays le Bénin ? >>, a-t-elle laissée entendre.

Plusieurs proches et collaborateurs de Ganiou Soglo ont été auditionnés dans le cadre de l'enquête ouverte par la police républicaine. Notons que le magasinier de sa ferme et son assistant se sont aussi expliqués.

 

Ganiou Soglo explique << J'ai trois à quatre côtés qui sont fêlés, donc je ne peux pas dire que je suis en pleine forme. >>

Selon le communiqué du Procureur de république près du tribunal d'Abomey-Calavi, l'ancien ministre des sports de l'ex président Boni Yayi ; Ganiou Soglo a été la cible d'une attaque des individus armés alors qu'il se rendait dans sa ferme pour une " réunion politique ‘‘. Les auteurs de l'attaque ne sont pas encore identifiés.

 

Le lundi 8 février passé dans une interview accordée à Frisson radio à Cotonou Ganiou Soglo a expliqué que l'attaque est  '' allée très vite ''. Selon l'ancien ministre et candidat, les tirs ont retenti alors que son chauffeur essayait de contourner un tronc d'arbre posé sur une piste qu'il emprunte '' nuit et jour'' c'est en ce moment-là que  les vitres latérales de la voiture ont explosé et que j'ai reçu une balle'' a expliqué Ganiou Soglo. Il renchérit qu'il doit la vie à son chauffeur qui '' quand il a entendu les impacts des vitres a accéléré’’.

<< J'ai quand même une balle dans la poitrine et d' après les médecins, elle n'est pas passée très loin du cœur. J'ai trois à quatre côtés qui sont fêlés. Donc je ne peux pas dire que je suis en pleine forme. Mais je suis en vie et je pense que c'est le plus important >> a précisé Ganiou Soglo.

 

Aristide ABIDJO

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires