Faculté des sciences de la santé : Le ras-le-bol

 



Depuis le début de cette semaine un mouvement de ras-le-bol est né sur le campus universitaire de Lomé et particulièrement à la Faculté des sciences de la santé (FSS).Parti des réseaux sociaux, ce mouvement mobilise chaque midi de 12h30 à 14h30 les étudiants qui  expriment  leur mécontentement quant à  leurs conditions d’étude déplorable.

Au cri de ralliement de : « nous disons NON à la dictature à la FSS ; Nous disons NON à l'injustice à la FSS ; Nous disons OUI à l'application de la pédagogie ; Nous disons OUI aux remédiations ; Nous voulons passer en année supérieure tout en ayant des UE antérieures dans lesquelles nous reviendront composer …», les étudiants en médecine demandent la clarification sur le système LMD et les textes qui gèrent leur faculté, ils veulent également des éclaircissements sur la remédiation à la FSS.

« Nous souffrons beaucoup car nous ne savons même pas le système dans lequel nous évoluons à la FSS. Est-ce le LMD ou un autre système ? Nous ne le savons pas », a confié le porte-parole. Et de poursuivre : « Nous demandons à avoir les textes clairs qui régissent notre faculté afin de pouvoir bien se préparer en conséquence ».

Pour ces étudiants, leur cycle étant long, ce qui leur contraigne à passer la grande partie de notre vie à étudier, sans diplôme intermédiaire avant celui du doctorat d'Etat d'exercice, il est « inadmissible et méchant » de reprendre toute une année à la maison à cause d'une matière dans laquelle « nous avons 8 comme note alors que notre moyenne générale est au-delà de 13, 14, voire 15 ». Conséquence, ils désapprennent  et certains de leurs collègues sont devenus des cas psychiatriques, d'autres délirent dans les rues. 


 

Pour l’élite de demain, ce cri de cœur s’adresse aux autorités académiques à qui, ils demandent de leur transmettre des valeurs et non la haine, la sagesse et l'amour afin de pouvoir mieux servir dans ce domaine noble qui est le domaine de la santé.

Notons que les futurs médecins estiment qu’ils ne cesseront pas tant que leurs revendications n’est pas prise en compte.

La Faculté des sciences de la santé est issue de la transformation successive de l’Ecole de médecine en Faculté de médecine, puis en Faculté mixte de médecine et de la pharmacie et depuis 2013 l’établissement est devenu Faculté des sciences de la santé. Il forme des docteurs en médecine et en pharmacie, mais aussi des médecins spécialistes.

 

 

Albert AGBEKO

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

 

 

Publier un commentaire

0 Commentaires