Médias : Les entreprises togolaises préfèrent faire la pub à l’international que sur les médias locaux

 



Depuis quelques temps, le constat est que de plus en plus d’entreprises togolaises achètent des pages publicitaires dans les médias  internationaux. RFI, France 24, Jeune Afrique…pour ne citer que ceux-là sont ceux qui sont les plus prisés. C’est dire que le marché publicitaire existe au Togo. Conscient, RFI a d’ailleurs commis une agence à Lomé pour s’occuper de ses publicités sur le territoire togolais.

Ce qui est regrettable est que si ces entreprises togolaises sont prêtes à débourser des centaines de milles pour des annonces publicitaires à l’international, ce sont les mêmes qui à l’interne rechignent à payer ne serait-ce que 50 000 F CFA pour une annonce. Elles trouveront que c’est trop cher.

Ainsi plusieurs entreprises de presse surtout les nouveaux médias ont été asphyxiés et ont dû fermer leur porte car elles ont manqué ce coup de pouce qui pourra les mettre sur orbite. Et pourtant, chaque jour que le bon Dieu fait on clame que la presse togolaise doit être professionnelle. Mais quelle presse peut être professionnelle quand elle n’est pas économiquement viable ?

Nous n’avons rien contre les entreprises togolaises qui font la pub à l’international dans des médias économiquement viables et de surcroit recevant déjà des subventions de l’Etat mais il faut qu’elles sachent qu’elles doivent soutenir aussi les médias nationaux exsangues mais qui se battent chaque jour pour les informer. Ces médias étrangers rapatrient les capitaux, elles ne l’investissent pas dans le pays comme c’est le cas des nationaux qui sont de potentiels consommateurs de leurs produits et articles.   C’est ici sur le territoire national que se trouvent leurs consommateurs parmi lesquels ces médias. Avec un pouvoir d’achat conséquent, ces médias et le reste de la population pourront consommer les produits pour lesquels la publicité est faite. Mais sans pouvoir d’achat, ces entreprises  pourront aller faire la pub sur mars, personne n’achètera le produit.

A l’heure du consommer local, consommer médias locaux doit être aussi une priorité de chacun de nous pour que nous puissions tous ensemble dire « consommons produits togolais !!! »

 

Albert AGBEKO

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop

Publier un commentaire

0 Commentaires