Présentation à la presse par la police du réseau de pédopornographie démantelé à Tsévié

 



La police nationale a présenté ce jour à la presse, les membres du réseau de pédopornographie démantelé dans le Zio. Ce réseau avait défrayé la chronique à travers la diffusion de vidéos obscènes.

 Ce réseau est composé de cinq à savoir : Eklou Yao alias Pipo classe de 1ère (Lycée tsévié), meneur et cerveau de la bande ; Azankpe Koffi classe de 4èm (CEG Adangbé) ; Akakpo Daniel classe de 3èm (CEG Adangbé) ; Adjignon Jean-claude classe de 3èm (collège Adangbé) ; Messan Koami Edmond classe de 1ère (Lycée Aného). Dans ce groupe seuls Azankpé Koffi, Akakpo Daniel et Adjignon Jean-claude sont interpellés. Les autres sont en fuite. Le groupe abusait des mineurs dont l’âge varie entre 13 ans et 06 ans.

Selon les récits de la police les faits remontent en mars 2020, lors de la fermeture des écoles pour cause de pandémie. A cette occasion, le nommé Eklou Yao alias Pipo, cerveau de la bande, rentré de Tsévié, a proposé de l'argent aux autres acteurs et aux mineurs en leur imposant dans un ordre bien précis la scène de pornographie qu'il fait filmer dans une maison inhabitée. Le jeune Eklou revient à Tsévié avec la vidéo dans son portable et le lendemain, il est revenu à Adangbé pour remettre mille francs (1.000) cfa à chacun des acteurs mineurs.

Lors des auditions il ressort qu'une autre scène avait été déjà tournée il y a un moment sous la contrainte par le même Eklou en fuite avec des mineurs....

Après interpellation, le Procureur près le Tribunal de Tsévié a été avisé et il a ouvert une enquête. Les individus reconnus coauteurs des faits lui seront présentés pour la suite de la procédure. Pour ce qui concerne les mineurs victimes des faits, ils ont été confiés à leurs parents pour être suivis par le Ministère de l’action sociale.

La police nationale continue les investigations en vue de rechercher, d’interpeller et de mettre à la disposition de la justice tous les autres individus impliqués dans les faits.

La police appelle les parents à la vigilance sur la surveillance de leurs enfants.

Notons que c'est dimanche dernier qu'un membre du groupe a été interpellé par la Ligue de défense noire africaine (LDNA).

 

Francine DZIDULA

Crédit photo: KH

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

 

 

Publier un commentaire

0 Commentaires