Atakpamé : les journalistes se familiarisent avec le nouveau code de la presse

 



Considéré comme novateur en ce sens qu’il encadre l’exercice de la profession de journaliste, définit les conditions pour devenir journaliste,  transforme des organes de presse en entreprise de presse, le nouveau code de la presse et de la communication du Togo entré en vigueur le 07 janvier 2020 n’a pas seulement que de points positifs. Ses détracteurs lui reprochent d’avoir contribué ces derniers temps au procès en cascade contre les journaux et au retrait de récépissé à certains journaux. C’est donc pour amener les professions des médias à être au même diapason des dispositions contenues dans ce code qu’atelier de formation est organisé à l’intention des journalistes du Togo. La rencontre qui se tient dans la ville aux sept collines, Atakpamé, s’entend regroupe, une centaine de journalistes venus des régions maritime et plateaux.

Durant deux jours (du 08 au 09 avril), les participants se familiariseront avec les modules tels que : « les droits et devoirs du journaliste », « l’éthique et la déontologie du journaliste », « les innovations apportées au nouveau code de la presse et de la communication », «  transformation des organes de presse en entreprise de presse », « les crimes et délits de communication ».

Il s’agit à travers ces modules de permettre aux hommes de médias de mieux cerner le contenu du nouveau code  de la presse afin de le respecter davantage.


 

A l’ouverture des travaux le Maire de la commune Ogou 1, Mme Yawa Kouigan, se réjouissant de la pertinence de la thématique, a appelé le quatrième pouvoir à sa responsabilité. Le Premier magistrat de la ville d’Atakpamé n’a pas manqué d’appeler les journalistes  à « un   engagement   pour   un professionnalisme accru  et  une  franche  collaboration avec votre ministère  de  tutelle, sans  inféodation servile mais  également  sans vaine défiance, l’esprit toujours alerte et le cœur à la tâche ».

Le représentant du ministre de tutelle, M. Tinaka Kossi, le secrétaire général du ministre de la communication et des médias, a quant à lui, insisté sur le but de la rencontre qui est le renforcement de capacité des journalistes ainsi que leur accès à l’information. Il a appelé les journalistes « à donner le meilleur d’eux-mêmes, au service d’une information libre, crédible, et exempte de tout reproche vis-à-vis de la loi ».

A noter la rencontre sur la même thématique se tiendra dans les semaines à venir à Kara pour les journalistes de la région septentrionale.

 

 

Albert AGBEKO

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Publier un commentaire

0 Commentaires