Bénin : Des manifestations dans plusieurs villes pour exiger la fin du mandat de Patrice Talon

 



La situation est tendue ce mardi dans plusieurs villes du Bénin. A l’appel de l’opposition dite radicale, plusieurs sympathisants de cette opposition manifestent pour exiger le départ du président Patrice Talon qui a été élu il y a juste cinq ans à la tête du pays avant la modification du calendrier électoral. Il y a cinq ans le président Talon avait été élu après avoir mené une campagne pour le mandat unique avant de changer de position en cours du mandat.

A la suite de cette modification du calendrier électoral, le président sortant doit rester à son poste jusqu’à l’élection du nouveau président ce 11 avril et son entrée en fonction qui, désormais doit intervenir le 4ème dimanche du mois de mai, soit un mois et demi supplémentaire pour le président Talon. Ce que réfute l’opposition qui  manifeste pour exiger la fin du mandat du président Talon. « 5 ans c’est 5 ans, pas un jour de plus », scandait les manifestants. 


 

Cotonou, Manigri, Parakou sont les villes où les manifestations ont eu lieu. Munis de branchages et de gourdins les manifestants ont envahi plusieurs artères.  A Tchaorou, les manifestants ont pris le contrôle d’un véhicule militaire avant que l’armée ne le reprenne. Mais selon une source militaire, les manifestants n’ont jamais pris contrôle du véhicule, ce sont les militaires qui n’ont pas voulu faire un bain de sang en tirant sur les manifestants.

Ces manifestations se déroulent alors que le Bénin est en campagne électorale pour la présidentielle de dimanche prochain. Le président sortant Patrice Talon affronte deux opposants, de parfaits inconnus sur la scène politique béninois. Ses principaux adversaires sont contraints à l’exil ou embastillés.

 

Albert AGBEKO

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

 

Publier un commentaire

0 Commentaires