Festivités du 27 avril : Quand la retransmission de la TVT suscite la raillerie sur la toile

 

 
                                               L'image telle qu'elle s'est présentée sur la télévision

 

Un défilé militaire se déroule en ce moment sur le boulevard de la nouvelle présidence de la République, à la place dite du défilé à Lomé. Ce défilé qui, n’est plus populaire pandémie oblige, se déroule néanmoins, en présence de plusieurs personnalités du pays dont le Président de la République, marque le 61ème anniversaire de l’Indépendance du Togo.

Faute de ne pas pouvoir se rendre sur le lieu du défilé, des milliers de Togolais pour ne pas dire des millions, avaient les yeux rivés sur la télévision nationale, la Télévision togolaise (TVT) pour suivre la retransmission en direct de l’événement. Mais en ce jour où la télévision nationale a une forte audience de téléspectateurs, ce sont les problèmes techniques qui ont ravi la vedette à l’événement. En effet, la retransmission est marquée par des problèmes techniques : tantôt l’image disparait avec l’apparition de « no image à l’écran », tantôt c’est le son qui inaudible ou disparaît.

 Une situation qui a agacé les deux journalistes dames qui étaient sur l’événement au point où à chaque fois, elles étaient obligées de présenter des excuses aux téléspectateurs et annoncer que « nos techniciens s’affairent pour résoudre le problème (…) ; nous excuses pour ces imperfections indépendantes de notre volonté et nous espérons compter sur la bonne compréhension de nos fidèles téléspectateurs ».

Mais les téléspectateurs qui ne l’entendaient pas ainsi n’ont pas manqué de le faire savoir par leurs commentaires et propos hilarants qui ont fusé sur la toile. Nous vous proposons un florilège de réactions sur la toile : « c’est aussi une chaîne de télé à regarder finalement je me demande. A 61 ans d’indépendance, simple défilé tant de difficulté de son et d’image. Mon beau pays le Togo » fulmine un téléspectateur ; « Comme on a réclamé le volume là, ils ont coupé le son » note un autre ; « j’ai envie d’éteindre la télé comme ça, édéfou. Sûrement un problème technique » croit savoir un autre ; « même le passage des régiments para-commando si apprécié est coupé » souligne le suivant ; « pour la TVT, on en parlera. Pour l’instant je vous souhaite une bonne fête d’indépendance » ironise ce téléspectateur. Cependant certains n’ont pas hésité à féliciter ces journalistes et techniciens de la télévision nationale qui se battent malgré les moyens technique qui font souvent défaut. « Félicitations aux techniciens on vous aime maintenant » ; « les techniciens sont des supers vu ce qu’ils arrivent à faire avec ces matos dont le plus part sont tombés en obsolète. Je leur tire chapeau » justifie un journaliste qui connait la maison ; « les aléas du direct » se dédouane un autre, alors que ce dernier trouve  « qu’il faut aller doucement avec nos amis de la TVT ».

Somme toute, en 61 ans d’indépendance, la télévision nationale qui est aussi une vitrine du pays à l’étranger surtout qu’elle est maintenant sur satellite mérite meilleur sort que ce qu’elle présente actuellement.

Seule note positive de ce défilé est certainement à mettre à l’actif du soldat Julienne Kondi,  première femme chuteur de l’armée togolaise.

 

Clarisse AFANOU

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

Publier un commentaire

0 Commentaires