Une première pour les journalistes employés du Togo

 

                                          Le SG du SYNJIT remettant le kit d'assuré à un syndiqué

Une première pour les journalistes employés du Togo. Une trentaine des journalistes issus du secteur privé ont bénéficié d’une assurance maladie. C’est la première fois que les journalistes employés du Togo bénéficient d’une couverture sociale. Et cela vient d’une initiative  portée par le Syndicat national des journalistes indépendants du Togo (SYNJIT) qui a reçu l’approbation de l’Institut national de l’assurance maladie (INAM). Sa matérialisation s’est traduite ce jeudi 15 avril 2021 par la remise des kits aux premiers bénéficiaires ce qui officialise un nouveau jour pour la presse togolaise.

Les journalistes togolais surtout ceux du secteur privé travaillent pour  plupart sans salaire, sans congé payé,  sans déclaration à la caisse, dans des conditions précaires. Cette couverture sociale leur permettra de se prendre en charge et par extension leur famille.

La Très ému par l’aboutissement de ce combat de longue haleine, le Secrétaire général du SYNJIT, Isidore Kouwonou, n’a pas manqué de remercier tous ceux qui ont œuvré, à l’interne et à l’externe, pour la concrétisation de ce projet d’assurance maladie souscrite aux journalistes employés.

« Nous avions trouvé important de souscrire à l’assurance maladie de l’INAM pour nos syndiqués, parce que comme vous le savez, les journalistes togolais vivent dans la précarité. La plupart, surtout les employés, ne sont pas assurés et ne sont pas enregistrés à la CNSS. Face à cette situation, le SYNJIT a senti le besoin de souscrire à l’assurance maladie à ses membres. C’est la concrétisation de ce projet qui s’est déroulé ce jour. C’est une satisfaction pour nous de voir ce projet se réaliser au grand bonheur de nos confrères », a indiqué M. Kouwonou.

Le représentant de l’INAM M. Gilbert Adomey a, quant à lui estimé que cette assurance va promouvoir la professionnalisation de la presse togolaise et rendre le  travail décent pour les journalistes.

Par ce partenariat, l’INAM va assurer les journalistes la couverture des risques liés à la maladie, aux accidents et maladies non professionnels et à la maternité des personnes et de leurs ayants droit.

Le SYNJIT a profité de l’occasion pour lancer un appel aux confrères journalistes qui n’ont pas encore souscrit à cette assurance et qui désirent le faire, à le faire dans le plus bref délai pour être sur la seconde vague d’assurés. L’ambition du syndicat, a précisé le bureau, est de faire bénéficier un plus grand nombre de journalistes employés à cette assurance maladie de l’INAM et sortir  progressivement les confrères de la précarité.

Après les fonctionnaires, l’INAM a étendu la couverture sociale aux artisans. L’ambition à terme est d’aller vers une couverture sociale universelle.

 

Francine DZIDULA

E-Mail: togoscoop@gmail.com

Tél : (00228) 90 96 63 64/ 99 56 57 88 : Pour vos reportages, annonces et publicité, contacter le service commercial de votre site Togoscoop.

 

 

Publier un commentaire

0 Commentaires